Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
   

Sénégal : le casse-tête de la fiscalisation du secteur informel


Rédigé le Vendredi 5 Août 2016 à 17:59 | Lu 853 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinance.sn (Mbour) – Des mécanismes sont en cours de finalisation au sein de la Dgid pour favoriser une meilleure maîtrise des opérations réalisées dans le secteur informel où l’administration peine toujours à fiscaliser.


A la problématique majeure de la fiscalisation du secteur informel, le législateur fiscal a tenté depuis la réforme de 1992 de proposer un régime fiscal simplifié pour accompagner ce secteur à se formaliser. Les résultats enregistrés dans la fiscalisation du secteur informel sont jusque-là insuffisants même si des avancées sont notées.

C’est d’ailleurs ce qui a justifié les nouvelles mesures adoptées avec la dernière réforme du Code général des Impôts et sur lesquelles Abdoulaye Gningue, inspecteur des impôt, chef de section de la fiscalité intérieure à la Dgid, est revenu dans l’entretien vidéo qu’il a accoré à Ecofinance.sn lors du séminaire de formation que la Direction générale des impôts et domaines (Dgid) a organisé le week-end à Saly Portudal (Mbour) à l’intention des membres du Collectif des journalistes économiques du Sénégal (Cojes). 

 




blog Ecofinance
le 17/04/2018

L’UE et le Maroc négocient un nouvel accord de pêche, sans le Front Polisario

Les Etats membres de l'Union européenne ont lancé...


Inscription à la newsletter




Tags







Derniers tweets
Ecofinance.sn : Macky cède Tigo à Yérim Sow et Cie : Wari perd le combat   Fin du bras de fer Wari-Millicom. Le président de l… https://t.co/o8Xgx5ERo9
Vendredi 20 Avril - 17:24
Ecofinance.sn : Les activités extractives impactent négativement sur les droits humains, selon le président du CNDH Au Sénégal, les… https://t.co/wqH5JNcoHh
Vendredi 20 Avril - 14:39





blog Ecofinance