Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Saint-Louis-Sénégal : faire tout avec tous pour sauver la réserve du Ndiaël


Rédigé le Samedi 20 Février 2016 à 19:29 | Lu 271 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinance.sn (Saint-Louis) - Les parties prenantes du projet d’aménagement et restauration de la réserve du Ndiaël affichent leur détermination à sortir celle-ci du registre de Montreux.


Les autorités administratives et les représentants de l'Uicn et  de l'Olag lors de l'ouverture de l'atelier.
Les autorités administratives et les représentants de l'Uicn et de l'Olag lors de l'ouverture de l'atelier.
A leur entendre parler, on sent leur volonté commune et leur détermination de tout faire avec l’implication de tous les acteurs concernés pour sauver la réserve spéciale d’avifaune du Ndiaël. Celle-ci est classée site Ramsar inscrite aujourd’hui dans le registre de Montreux réservé aux zones humides d’importance internationale en danger.

Réunis pendant deux jours (17 et 18 février 2016), à Saint-Louis, ils ont fait des propositions allant dans le sens de sauver la réserve du Ndiaël. Ceci, après avoir reçu les résultats des études de base portant sur l’ichtyofaune et la pêche dans le lac de Guiers et la réserve du Ndiaël, et sur les aspects socio-économiques et institutionnels restitués par les consultants.

Les discussions ont porté sur beaucoup de points. Les participants à l’atelier de restitution  ont parlé de la mise en œuvre urgente d'une campagne d’information et de sensibilisation en direction des  villages installés dans la réserve (32) sur les orientations, les activités et les modalités d'opérationnalisation du Projet de restauration des fonctions écologiques et économiques du lac de Guiers (Prefelag), en vue de susciter une dynamique d'adhésion au projet.

Ils ont recommandé la réalisation d’une cartographie faisant définitivement autorité sur les terres de la réserve. Ils ont aussi relevé les sérieuses insuffisances relatives à l’accord actuel entre Senhuile et le  "Collectif des villages riverains" du Ndiaël.

Conditions pour la sortie de la Réserve du Ndiaël du registre de Montreux, notamment l’acceptation par tous les protagonistes, de quelque bord qu’ils soient (entreprises agricoles, collectivités locales, populations, etc.), de travailler ensemble à la restauration des fonctions écologiques de la réserve.

Tous ces problèmes doivent être réglés dans le très court terme. Dans le moyen terme, les participants ont relevé des difficultés liées à l’agriculture, l’élevage, la pêche, le tourisme et à l’hydraulique dont la résolution participera à la gestion durable de la réserve.

Ainsi, ils s’inscrivent dans la même dynamique que l’Office du lac de Guiers (Olag). En effet, celui-ci a noué un partenariat avec l’Union internationale de conservation de la nature et de ses ressources (Uicn), une Ong internationale de conservation de la nature et de la biodiversité spécialisée dans l’aménagement des aires protégées et qui abrite le siège de la convention de Ramsar, pour sortir la réserve du Ndiaël du registre de Montreux.
 
 




Dans la même rubrique :
< >

blog Ecofinance

Bourde 2017
BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy

BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 7 - Mosquée Serigne Babacar Sy


Inscription à la newsletter



Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Air Sénégal en tournée dans la sous région avec l’ATR-72 600 https://t.co/RBTZZQrJHo https://t.co/WNwtUvCXZ6
Lundi 11 Décembre - 14:54
Ecofinance.sn : Lomé : un terrain de 10.000m2 pour la Chambre consulaire régionale de l’UEMOA Le siège de la Chambre consulaire rég… https://t.co/xiunN78265
Lundi 11 Décembre - 13:29
Ecofinance.sn : Conférence mondiale pour l’éducation : La composition du comité scientifique connue https://t.co/uczQCY6MEn https://t.co/Ge45JfJ2DR
Lundi 11 Décembre - 13:29
Ecofinance.sn : Le budget 2018 du ministre de l'Education nationale en hausse de plus de 10 milliards Le budget 2018 du ministre de… https://t.co/q91vuMUJ24
Lundi 11 Décembre - 13:29
Ecofinance.sn : Les enfants de Somalie ne sont pas responsables de l'endettement de leur pays julius Nyerere, le premier président… https://t.co/Gspc93Bemr
Lundi 11 Décembre - 13:29