Connectez-vous S'inscrire

Sénégal : lancement du projet de planification intercommunale sensible aux changements climatiques et à l'énergie


Rédigé le 14 Septembre 2017 à 23:50 | 0 commentaire(s) modifié le 15 Septembre 2017 - 00:04


Un projet de planification intercommunale sensible aux changements climatiques et à l'énergie est lancé au Sénégal.


Ecofinance.sn – (Dakar) – L'hôtel de ville de Pikine a abrité ce mercredi l'atelier de lancement du projet de planification intercommunale sensible aux changements climatique et à l'énergie. Une occasion pour le coordonnateur de soutenir que : «le Progep s'engage à lutter contre les inondations qui sont des catastrophes naturelles et qui font le plus de dégâts humains, matériels et financiers.»

C'est dans la perspective de résoudre ces aléas que le gouvernement du Sénégal a noué un partenariat  avec l’Union Européenne dans le cadre du Projet de Gestions des Eaux Pluviales et d'adaptation au changement climatique (Progep).

A cet égard, ce partenaire financier a dégagé un budget de 115 millions de dollars US, soit 57 milliards de F Cfa pour protéger globalement prés de 1850 ha contre les inondations dont 400 ha en impacts directs dans les zones les plus exposées de la banlieue dakaroise tels que les quartiers Dalifort, Djeddah Thiaroye kao, Medina Gounas etc.

Selon le document remis à la presse, la population à soulager des inondations est estimée à 550.000 habitants.

L'objectif de cet atelier  de développement du Progep est d'améliorer la prévention des inondations dans les zones périurbaines de Dakar et de promouvoir les pratiques de gestion durable des villes, y compris le résilience face au climat, à Guédiawaye, Pikine, Diamniadio et Saint-Louis.

D'une manière générale,  il s'agit de s'attaquer aux causes sous-jacentes des inondations récurrentes, mais aussi de formuler des stratégies à moyen et long termes de réduction des risques d'inondation.
Notons aussi que le Progep (2012-2019) est  un sous programme du Plan décennale de lutte contre les inondations (Pdlci). Il est bâti suivant une double approche combinant des mesures infrastructurelles axées sur la réalisation d'ouvrages hydrauliques et l'aménagement des sites inondables.

Sachant que tout ceci est en parfaite cohérence avec l'axe 2 du Plan Sénégal Emergent (Pse) pour prendre en compte l'amélioration des conditions de vie des sénégalais.
 
Mamadou Gningue (Stagiaire)



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 10/09/2018

HYDROCARBURES : ce qu’il faut comprendre sur les activités d’exploration-production

(Ecofinance.sn – Dakar) - Au Sénégal, le pétrole...











Derniers tweets
Ecofinance.sn : BRT : environ 239 milliards FCFA pour une exécution efficace du projet https://t.co/EPc2REbliE https://t.co/Jcz8BRc9Og
Mardi 18 Septembre - 20:45
Ecofinance.sn : Bus Rapid Transit : les impacts du projet sur la population https://t.co/3IIGXL862m https://t.co/a6zMY2DGmz
Mardi 18 Septembre - 19:44
Ecofinance.sn : Orange-MainOne : un partenariat pour plus de connectivité sur la côte ouest africaine https://t.co/bmuVWfstng https://t.co/9gKqQzAjdx
Lundi 17 Septembre - 13:50
Ecofinance.sn : (https://t.co/Vk9QRlmNek – Dakar) - L’Etat du Sénégal a maintenant de quoi prendre en charge, de manière durable, l… https://t.co/PrviUrzRXs
Samedi 15 Septembre - 15:42





Facebook