Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn

industries Extractives : ralentissement de l’activité au troisième trimestre 2017


Rédigé le Jeudi 14 Décembre 2017 à 16:33 | Lu 37 fois | 0 commentaire(s)


Relativement au trimestre précédent, les activités extractives se sont repliées de 15,7% au troisième trimestre 2017, en liaison avec les contreperformances enregistrées dans les productions d’or (-24,3%) et d’attapulgite (- 13,5%).


(Ecofinance.sn Dakar) - A l’inverse, les extractions de phosphate (+4,3%) et de sel (+10,1%) se sont bien comportées sur la période. S’agissant de l’or, la production est passée de 3 187 kg à 2 411 kg entre les deuxième et troisième trimestres 2017, soit une baisse de 776 kg, due à une chute de 10,7% de la teneur en or des minerais. 

En effet, la production a été perturbée par des difficultés techniques liées aux aléas climatiques. Pour sa part, la production d’attapulgite a été entravée, d’une part, par la saison hivernale et, d’autre part, par la baisse, à la suite du Brexit, de la demande de la Grande-Bretagne, une des principales destinations des exportations. En outre, l’activité de la branche des extractives a été globalement affectée par les congestions notées au niveau du Port de Dakar. 
Ces dernières ont entrainé des retards dans les délais de livraison et contraint les acteurs à constamment réajuster leur niveau de production. Néanmoins, la production de phosphate s’est renforcée de 346 000 tonnes à 361 000 tonnes, entre le deuxième et le troisième trimestre 2017, alors que celle de sel a été largement favorisée par l’accroissement de la demande étrangère (+18%). 

Sur une base annuelle, l’évolution de l’activité des industries extractives fait apparaitre une légère progression de 0,9% au troisième trimestre 2017, reflétant les effets combinés d’une baisse de 15,1% de la production de phosphates et des accroissements respectifs des extractions d’or (+12,5%), d’attapulgite (+4,9%) et de sel (+16,8%). 

En somme, sur les neuf premiers mois de 2017, une contraction de la branche des extractives de 0,5% est observée, en variation glissante sur un an. En effet, la bonne tenue de l’activité aurifère (+11,4%), et les performances moyennes des extractions de sel (+3,7%) et d’attapulgite (+0,7%) n’ont pas compensé la forte diminution de la production de phosphates (-21,5%), due au niveau important des stocks. 




blog Ecofinance
le 22/01/2018

UEMOA : la Côte d'Ivoire tire le marché interbancaire

Les opérations interbancaires dans la zone de...


Bourde 2017
BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy

BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 7 - Mosquée Serigne Babacar Sy


Inscription à la newsletter



Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Sénégal : Baisse des prix à l’importation en Novembre Les prix des produits à l’importation ont chuté de 2,5% en no… https://t.co/18xjxBnmFo
Mardi 23 Janvier - 09:11
Ecofinance.sn : Genre : L’inclusion financière participe à l’autonomisation des femmes Sophie Naudeau, Responsable Secteur Développ… https://t.co/2gp3fArli8
Mardi 23 Janvier - 09:11
Ecofinance.sn : 30ème Sommet de l’Union Africaine : les dossiers sur la table des chefs d'Etat L’instance continentale n’a pas déro… https://t.co/Xoh5eeZP8E
Mardi 23 Janvier - 08:57
Ecofinance.sn : Cameroun : recul des ventes de pétrole brut Les volumes commercialisés de pétrole brut camerounais ont atteint un t… https://t.co/zbeNndTRiZ
Mardi 23 Janvier - 08:41
Ecofinance.sn : Ghana / Conjoncture : la Banque centrale n'est pas aussi optimiste que le président Akufo-Addo La reprise économiqu… https://t.co/UhAmRwuYcB
Mardi 23 Janvier - 08:41