Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Un prêt de 157 millions de dollars de la BAD pour la stabilité et l’inclusion financière au Maroc


Rédigé le Samedi 16 Juillet 2016 à 14:31 | Lu 23 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinance.sn (Dakar) - La Banque africaine de développement (BAD) va accorder un prêt de 157 millions de dollars EU au Royaume du Maroc, pour soutenir le Programme d’appui au renforcement de la stabilité et de l’inclusion financière (PARSIF).


Un prêt de 157 millions de dollars de la BAD pour la stabilité et l’inclusion financière au Maroc
La Banque africaine de développement (BAD) et le Royaume du Maroc en ont signé l'accord, jeudi 14 juillet 2016 à Abidjan. «Cet appui a pour but de contribuer à créer les conditions nécessaires pour affermir davantage la stabilité et le caractère inclusif du secteur financier marocain, en renforçant le financement de l’économie – notamment des très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) –, tout en améliorant la qualité de vie de la population», souligne la BAD.

Elle ajoute que le PARSIF «vient ainsi consolider et approfondir les acquis des trois phases précédentes du Programme d’appui au développement du secteur financier (PADESFI), mises en œuvre de façon fort satisfaisante entre 2009 et 2015».
 
Il va pour ce faire intégrer de nouvelles priorités. Il s’agit du renforcement de la viabilité du secteur de la retraite et de l’amélioration des conditions de vie des retraités ainsi que du renforcement de l’accès au financement des petits exploitants agricoles et des start-up innovantes...
 
«Le programme entend  notamment redynamiser les investisseurs institutionnels que sont les compagnies d’assurances et les caisses de retraite, afin qu’ils jouent un plus grand rôle dans le financement de l’économie, tout en améliorant leur caractère inclusif», souligne la BAD.

Le PARSIF répond ainsi aux orientations stratégiques du Programme du gouvernement marocain, qui vise à améliorer l’accès aux services financiers tant de la population – surtout les segments les plus vulnérables –, que des entreprises – notamment des TPME –, tout en veillant à la qualité de la gouvernance du secteur financier pour l’aligner sur les normes et standards internationaux.




blog Ecofinance
le 06/12/2017

UEMOA : Le montant moyen des soumissions hebdomadaires en hausse en octobre

(Ecofinance.sn Dakar) - Selon le Bulletin mensuel...


Bourde 2017
BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy

BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 7 - Mosquée Serigne Babacar Sy


Inscription à la newsletter



Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Forum économique international : La Francophonie partenaire privilégié de la Conférence de Paris Après Montréal, To… https://t.co/Eo33vqvfrt
Vendredi 8 Décembre - 16:28
Ecofinance.sn : Une start-up nigériane sélectionnée dans le programme d'Airbus BizLab pour ses drones La start-up nigériane Aerial… https://t.co/aZS6QPfgWg
Vendredi 8 Décembre - 16:28
Ecofinance.sn : Enfance: Moins d’une naissance sur deux est enregistrée en Afrique subsaharienne Quatre-vingt-quinze millions d’enf… https://t.co/Z5yAHieQRk
Vendredi 8 Décembre - 16:28
Ecofinance.sn : UEMOA : Dynamisme de l’activité économique au troisième trimestre Lors de sa quatrième réunion ordinaire au titre d… https://t.co/JAaTIGCfHz
Vendredi 8 Décembre - 16:28
Ecofinance.sn : L’AIBD ouverte à la circulation aérienne https://t.co/c4grdDh0lI https://t.co/Ee3eVR0azt
Vendredi 8 Décembre - 16:28