Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 
Informer utile et juste pour instruire et construire
 

Transport aérien : Emirates et l’ambassade d’Inde au Sénégal renforcent la destination Inde


Rédigé le Jeudi 23 Novembre 2017 à 09:52 | Lu 94 fois | 0 commentaire(s)


Qui mieux que M. Christophe Leloup, directeur régional d’Emirates pour le Sénégal et Son excellence M. Rajeev Kumar, ambassadeur de l’Inde au Sénégal et au Cap-Vert, pour vendre la destination Inde à partir de Dakar, la capitale sénégalaise ?


(Ecofinance.sn Dakar) - Que l’on soit homme d’affaires ou touriste, l’on aimerait bien sûr être traité comme un Maharaja pour un voyage en Inde. Aucun souci à se faire si l’on se confie à Emirates. « Véritable vecteur entre les hommes et les affaires, la compagnie aérienne émiratie se veut également un lien entre les cultures. » C’est ce qu’a confié M. Leloup, ce 22 novembre 2017, lors d’un déjeuner de presse co-animé avec l’ambassadeur de l’Inde au Sénégal, M. Rajeev Kumar. Mieux, a dit M. Leloup, « l’Inde devient avec nous plus proche de Dakar, avec neuf destinations. » Cette nouvelle donne rentre dans la politique d’Emirates de développer le flux Sud-Sud. Parmi les 32 destinations à travers l’Asie, l’Inde occupe ainsi une place privilégiée. 

Entre l’Inde et Emirates, c’est une histoire d’amour corroborée par les chiffres. 20 % des employés de la compagnie aérienne sont de nationalité indienne. En 2015, le nombre de passagers entre Dubaï et l’Inde a atteint 6 millions. Ce qui fait de ce pays la seconde destination en Asie, desservie par Emirates, après Dubaï. Cela donne un nombre de 176 vols par semaine à bord d’Airbus A380. 

Pour l’ambassadeur Kumar, « cela montre l’intérêt que suscite l’Inde auprès des hommes d’affaires et des touristes. » De plus, « cela est le signe de relations en pleine croissance. » Un partenariat qui fera sans nul doute le bonheur de passagers voulant joindre l’utile à l’agréable. En d’autres termes, partir en Inde faire des affaires et visiter le Taj Mahal, par exemple. 




Blog Ecofinance
le 17/05/2018

Le FIDA mobilise un fonds d'aide pour renforcer l'agriculture familiale en Guinée

L'Etat guinéen a signé ce lundi 14 mai à Rome,...


Inscription à la newsletter











Derniers tweets
Ecofinance.sn : BUSAN 2018 : Industrialiser l’Afrique L’industrialisation de l’Afrique sera au cœur des discussions pour ces 53ème… https://t.co/9K0ARie3Um
Mardi 22 Mai - 11:43
Ecofinance.sn : Industrialisation de l’Afrique : La Bad et l’Onudi se donnent la main pour intensifier l’industrialisation de l’Afr… https://t.co/IRboIyZb6x
Mardi 22 Mai - 11:38