Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
   

Transformation de l'Afrique : la Bad veut accélérer la cadence et se concentre sur cinq priorités


Rédigé le Mardi 28 Juin 2016 à 12:02 | Lu 36 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinance.sn (Dakar) - La Bad a souligné lundi sa volonté d’accélérer la cadence et de se concentrer sur cinq priorités essentielles pour dynamiser la transformation économique de l’Afrique.


Transformation de l'Afrique : la Bad veut accélérer la cadence et se concentre sur cinq priorités
«Top 5» est le nom donné à ces priorités, précise la Banque africaine de développement (Bad) dans un communiqué de presse. Éclairer l’Afrique, nourrir l’Afrique, industrialiser l’Afrique, intégrer l’Afrique et améliorer la qualité de vie des populations en Afrique sont les défis que cherche à relever la banque panafricaine.

Les Top 5 et les progrès récents de la Banque sont mis en lumière dans la Revue annuelle sur l’efficacité du développement 2016 – dernière édition de l’outil essentiel de suivi et d’observation de la Banque – qui a été lancée le lundi 27 juin 2016.

Cette année, la Bad a réaménagé la revue pour porter une plus grande attention aux défis fondamentaux de l’Afrique et à la façon dont la Banque y fait face.

«Pour prospérer, l’Afrique a besoin d’un effort massif, concerté et ambitieux visant à transformer nos économies», a déclaré Akinwumi Adesina, président du Groupe de la BAD, à l’occasion du lancement de la revue annuelle sur l’efficacité du développement 2016.

 «Nous avons besoin d’une croissance qui profite à tout le monde. Les +Top 5+ vont nous y mener plus rapidement.»

Le communiqué de presse indique que la BAD «se réorganise pour devenir plus souple et plus réactive aux besoins du continent». Il signale l’adoption d’un nouveau modèle économique et la mise en place de trois vice-présidences mises en place sur l’électricité, l’énergie et la croissance verte ; sur l’agriculture, le développement humain et social ; et sur le secteur privé, les infrastructures et l’industrialisation.

«Pour augmenter son efficacité et exécuter ses opérations plus rapidement, la Banque se rapproche de ses clients en établissant cinq bureaux régionaux pour l’intégration et la prestation des activités», ajoute le document.

Il souligne que «tous ces changements vont participer à la transformation structurelle décrite dans la Stratégie à dix ans de la Banque», effort dont est partie intégrante les Top 5.




Dans la même rubrique :
< >

blog Ecofinance
le 21/02/2018

Sénégal : un Mirador scrute les besoins éducatifs de tout le territoire

Depuis 2013, un logiciel développé par cinq...


Inscription à la newsletter











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Le Congo veut renégocier son ardoise avec Glencore et Trafigura https://t.co/RZiUVyMePQ https://t.co/SZ5OGmvesO
Mercredi 21 Février - 16:29
Ecofinance.sn : Pour sortir du franc CFA, optons pour un Fonds monétaire africain Il me semble évident que les pourfendeurs et les… https://t.co/iBfjbg4RPN
Mercredi 21 Février - 16:04



blog Ecofinance
BOURDE 2017 | société le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy