Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Tourisme: regard sur Tambacounda, ville carrefour du Sénégal


Rédigé le Mardi 25 Avril 2017 à 12:44 | Lu 130 fois | 0 commentaire(s)


Surnommée aussi le « grand carrefour » du Sénégal, Tambacounda est la porte d'entrée vers le parc Niokolo koba et du pays Bassari. Peu cité lorsqu'on parle de tourisme au Sénégal, cette ville, par son histoire, est pourtant un trésor à découvrir.


Tourisme: regard sur Tambacounda, ville carrefour du Sénégal
Quand on parle de tourisme au Sénégal, on vous parlera en général de la région de Tambacounda, oubliant la ville même qui porte ce nom. Il faut dire que tout autour de la belle Tambacounda se trouve des trésors touristiques bien connus des voyageurs. En effet, la région dispose de produits divers différents du balnéaire que sont l'écotourisme, le tourisme cynégétique, celui culturel avec une kyrielle d'ethnies minoritaires bien ancrées dans leurs traditions, le tourisme de vision avec le parc national du Niokolo Koba, le tourisme d'échanges avec le pays Bassari, ou encore l'exploration avec les rives du fleuve Sénégal.

Mais revenons sur Tambacounda...
En bambara, langue nationale du Mali mais aussi parlé dans plusieurs pays dont le Sénégal, ce nom signifie  «chez Tamba», du nom d'un chasseur qui habitait en ce lieu et qui s'appelait «Tamba Waly » chef de village de Tamba Socé. D'après certains anciens Tambacounda s'appelle en réalité Wassulucounda, du nom des premiers habitants peulh Wassulu. Son premier chef de village fut, vers les années 1900, le nommé Moriba Diakhité, un diola qui vendait du tabac et de cola, il était originaire du Wassulu, dans l'actuelle république du Mali. Ce dernier fut succédé à sa mort en 1925 par Batou Diarra ressortissant lui aussi du Mali.

La ville de Tambacounda fera ses premiers pas en tant que grande métropole avec la construction du chemin de fer Dakar–Bamako et la création du camp des cheminots, inaugurée le 17 février 1915. Grâce au chemin de fer, ce petit village connu un peuplement tellement rapide qu'il fut choisi comme chef-lieu du Niani-wouli en 1920.

Aujourd'hui, cette ville  est un passage obligé en allant vers le Mali ou vers Kédougou et la Guinée. Meme si d'aucuns n'y voient aucun intérêt touristique majeur, Tamba constitue une étape agréable lors d'un long voyage par la route d'un bout à l'autre du pays. « Il y a beaucoup de chose à apprendre et voir dans cette ville, comme dans toute les autres cilles du Sénégal. Le gouvernement devrait avoir un regard sur ce carrefour qui voit chaque année passer de milliers de touristes. Notamment sur le plan des infrastructures, routes, hébergement... », Nous explique Mamadou Mariem qui travaille à la plateforme Jumia Travel, un acteur du tourisme et de l'hébergement au Sénégal.

Riche en culture, la ville de Tambacounda regorge de nombreux festivals qui ne demandent qu'à mieux être promus.
Région région frontalière avec la Mauritanie, le Mali, la Guinée Conakry et la Guinée-Bissau, ainsi que la Gambie, Tambacounda est bien un carrefour bouillonnant des apports fécondants de ces peuples et de leurs cultures. A visiter absolument.




Dans la même rubrique :
< >

blog Ecofinance

Bourde 2017
BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy

BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 7 - Mosquée Serigne Babacar Sy


Inscription à la newsletter



Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Air Sénégal en tournée dans la sous région avec l’ATR-72 600 https://t.co/RBTZZQrJHo https://t.co/WNwtUvCXZ6
Lundi 11 Décembre - 14:54
Ecofinance.sn : Lomé : un terrain de 10.000m2 pour la Chambre consulaire régionale de l’UEMOA Le siège de la Chambre consulaire rég… https://t.co/xiunN78265
Lundi 11 Décembre - 13:29
Ecofinance.sn : Conférence mondiale pour l’éducation : La composition du comité scientifique connue https://t.co/uczQCY6MEn https://t.co/Ge45JfJ2DR
Lundi 11 Décembre - 13:29
Ecofinance.sn : Le budget 2018 du ministre de l'Education nationale en hausse de plus de 10 milliards Le budget 2018 du ministre de… https://t.co/q91vuMUJ24
Lundi 11 Décembre - 13:29
Ecofinance.sn : Les enfants de Somalie ne sont pas responsables de l'endettement de leur pays julius Nyerere, le premier président… https://t.co/Gspc93Bemr
Lundi 11 Décembre - 13:29