Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Tourisme: Le Sénégal oriental, du tourisme hors des sentiers battus


Rédigé le Mardi 5 Avril 2016 à 17:56 | Lu 76 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinance.sn (Dakar) – Méconnu des touristes, le Sénégal oriental est connu pour sa chaleur et son éloignement de Dakar. Mais il vaut un détour.


Tourisme: Le Sénégal oriental, du tourisme hors des sentiers battus
Le Sénégal oriental est l’une des zones où il fait le plus chaud dans le pays, et cela que cet soit en été comme hiver. La région est frontalière avec la Guinée, et y est relié par une route qui conduit aussi jusqu’au Mali. Jovago et Ecofinance.sn vous fait découvrir l’une des plus belles régions de ce qui était autrefois l’empire du Mali.
 
De février à juin, la chaleur est accablante. Il n’est ainsi pas rare de relever plus de 45°C à l’ombre. Mais c’est une chaleur relativement saine puisque très sèche. Ça rend les baignades dans les rapides de Samécouta ou sous les chutes de Dindifélo d’autant plus agréables.
 
Le Sénégal oriental est aujourd’hui une région que peu de touristes connaissent mais qui vaut certainement le détour. C’est d’une part la plus éloignée de Dakar et d'autre part la plus difficile d’accès ; cependant les villes de Tambacounda et de Kédougou bénéficient aujourd’hui de belles routes.
 
La majorité du territoire est occupé par le Parc national du Niokolo Koba. Il est possible de visiter le parc qui est l’une des zones encore sauvages du pays. Un magnifique décor traversé par le Fleuve Gambie et peuplé de grands mammifères comme le lion, le léopard, etc…
 
La région est peuplée par les Peulhs en majorité, mais aussi des Mandingues (Malinkés, Bambaras, Socés). Très loin derrière, les communautés Bassaris, Coniaguis ou Tendas-Bediks sont beaucoup plus éparses. Ces derniers sont des minorités qui conservent jalousement leurs us et coutumes.
 
Découvrir le Sénégal oriental c’est découvrir ce qu’est le monde rural africain. Quel délice que de se réveiller à l’aube dans un petit village et d’observer la brousse encore endormie. Quel sentiment de paix et de plénitude que de se balader aux aurores alors que le boulanger du village prépare le pain local dans un four en terre et que l’odeur se répand délicieusement autour des cases.
 




Dans la même rubrique :
< >

blog Ecofinance

Bourde 2017
BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy

BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 7 - Mosquée Serigne Babacar Sy


Inscription à la newsletter



Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Téléphonie fixe : la Sonatel ultra-dominatrice https://t.co/3cYF2G5GLQ https://t.co/gM3OwH9AQu
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : Le parc de lignes de téléphonie fixe en recul de 0, 23 % au 3e trimestre https://t.co/kicl5zkyMd https://t.co/rP6s2y8bny
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : FORUM SUR LES INVESTISSEURS DE LA MICROFINANCE : Les participants pour une meilleure inclusion financière Lors du F… https://t.co/6fEnviHr4U
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : AMINATA ANGELIQUE MANGA, MINISTRE DE L’ECONOMIE SOLIDAIRE ET DE LA MICROFINANCE : «L’Etat accorde une grande import… https://t.co/fbP1YivJ7N
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : Avènement de Bale II et Bâle III : Des changements très importants pour la banque L’avènement des normes Bâle II et… https://t.co/ZgOmMhJ2kw
Mardi 12 Décembre - 13:35