Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn

Sénégal : un budget de 3200 milliards pour 2017, 200 milliards de plus qu'en 2016


Rédigé le Lundi 19 Septembre 2016 à 23:03 | Lu 170 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinance.sn (Dakar) - Le budget du Sénégal est projeté à 3200 milliards de FCFA pour l'exercice 2017, en hausse de 200 milliards par rapport à l'exercice précédent.


Birima Mangara, ministre sénégalais en charge du Budget
Birima Mangara, ministre sénégalais en charge du Budget

C'est le journal Le Quotidien qui donne l'information. Le quotidien du Groupe Avenir Communication relève que cette hausse arrive après que le budget national a dépassé pour la première le plafond des 3000 milliards en 2016. Il s'est en effet hissé à 3022 milliards de FCFA pour l'exercice en cours.
Les 3200 milliards qui seront soumis aux votes députés à la fin de l'année, sont à comparer aux 2 869 milliards de 2015, qui n’avaient augmenté que de 153 milliards.

"Parmi les points remarquables de ce budget à venir, il y a 973 milliards de francs de dépenses d’investissement financés sur ressources internes. Montant qui représente 34 pour cent du budget destiné au financement de l’investissement. Il est intéressant de le comparer avec les 611 milliards de la Loi de finances initiale de cette année, qui sont la part de financement de l’investissement sur ressources internes", selon Le Quotidien.

"Le déficit budgétaire également est prévu à la baisse. De 4,3 pour cent à la fin de l’année budgétaire en cours, les services du ministère prévoient qu’il passe à 3,8 pour cent à la fin de l’année prochaine, pour un taux d’inflation de 1 pour cent. Ce qui, si cela se réalisait, en ferait le taux le plus bas de la zone Uemoa", poursuit le journal.

Le Quotidien ajoute : "La masse salariale a pu dans tout cela, être maintenue à son niveau actuel, qui est de 572 milliards de francs Cfa, pour 115 000 fonctionnaires, un nombre, là également, jamais atteint auparavant.  Il faut noter que les services du ministère de l’Economie et des finances prévoient également un taux de croissance de 6,6 pour cent pour cette année, hors agriculture. C’est dire que le taux de 7 pour cent n’est plus une utopie dans le court terme."
 
 





blog Ecofinance
le 19/02/2018

Côte d'Ivoire : ouverture de la campagne de commercialisation 2018 de la noix de cajou

La campagne de commercialisation de la noix de...


Inscription à la newsletter











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Inauguration du tronçon Fatick-Kaolack, Macky Sall attendu aujourd'hui dans le Sine-Saloum ​Le président de la Répu… https://t.co/AnnHVU4u7q
Lundi 19 Février - 15:41
Ecofinance.sn : Gabon : lancement d'un nouveau programme d'électrification rurale https://t.co/UnEWN1ylnE https://t.co/VUx33k6Rl0
Lundi 19 Février - 10:51



blog Ecofinance
BOURDE 2017 | société le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy