Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Sénégal: plus de 1500 entreprises attendues à la troisième édition B2B in Africa


Rédigé le Jeudi 2 Juin 2016 à 20:40 | Lu 59 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinance.sn (Dakar) – La troisième édition B2B in Africa devrait favoriser la rencontre de plus de 1.500 chefs d’entreprises sénégalaises et marocaines de divers secteurs.


Sénégal: plus de 1500 entreprises attendues à la troisième édition B2B in Africa
Cette année, 93 entreprises marocaines ont fait le déplacement au Sénégal, selon Zahra Maafiri. Du côté du Sénégal, 518 entreprises se sont inscrites à ces rencontres. Plus de 1500 rendez-vous devraient se dérouler durant la journée.

C’est la troisième fois que le B2B in Africa fait l’étape de Dakar. Le Sénégal constitue le premier partenaire économique du Maroc en Afrique subsaharienne. La directrice de Maroc export veut proposer une nouvelle forme de partenariat basé sur les écosystèmes industriels entre les entreprises des deux pays.

Lancé au Maroc en 2014, cette démarche consiste à «créer des synergies entre les entreprises opérant dans une même filière : un schéma appelé «écosystèmes industriels» dans lequel les entreprises championnes, locomotives… tirent dans leur élan de croissance le tissu de petites et moyennes entreprises (Pme) voire les très petites entreprises (Tpe).

«Nous voulons à présent aller au-delà, et développer des écosystèmes régionaux à l’échelle panafricaines», a indiqué la directrice générale de Maroc export.

Après Abidjan en Côte d’Ivoire et Libreville au Gabon, la troisième édition du B2B in Africa a déposé ses valises ce jeudi à Dakar. Les organisateurs, Maroc Export et la Banque Populaire, ont mis l’accent cette année sur les écosystèmes industriels. L’évènement a pour thème : «les écosystèmes industriels : vers une nouvelle génération de partenariat».

«Le choix de cette thématique est motivé par le lancement au Maroc de 39 écosystèmes en faveur de dix secteurs phares dans le cadre du plan d’accélération industrielle 2020», a fait savoir la directrice générale de Maroc Export, Zahra Maafiri.

Ainsi, les participants vont essayer de nouer des partenariats autour de l’automobile, le textile, les matériaux de constructions, le cuir, les Tic, l’offshoring, les services, la chimie, la parachimie, l’électricité, les énergies renouvelables et le transport logistique.
 




Dans la même rubrique :
< >

blog Ecofinance

Bourde 2017
BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy

BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 7 - Mosquée Serigne Babacar Sy


Inscription à la newsletter



Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Téléphonie fixe : la Sonatel ultra-dominatrice https://t.co/3cYF2G5GLQ https://t.co/gM3OwH9AQu
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : Le parc de lignes de téléphonie fixe en recul de 0, 23 % au 3e trimestre https://t.co/kicl5zkyMd https://t.co/rP6s2y8bny
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : FORUM SUR LES INVESTISSEURS DE LA MICROFINANCE : Les participants pour une meilleure inclusion financière Lors du F… https://t.co/6fEnviHr4U
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : AMINATA ANGELIQUE MANGA, MINISTRE DE L’ECONOMIE SOLIDAIRE ET DE LA MICROFINANCE : «L’Etat accorde une grande import… https://t.co/fbP1YivJ7N
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : Avènement de Bale II et Bâle III : Des changements très importants pour la banque L’avènement des normes Bâle II et… https://t.co/ZgOmMhJ2kw
Mardi 12 Décembre - 13:35