Connectez-vous S'inscrire

Sénégal-Projet de réhabilitation de la Rn2 : la Bad insiste sur les délais et les contreparties


Rédigé le 24 Janvier 2016 à 22:02 | 0 commentaire(s) modifié le 26 Janvier 2016 - 19:46


Ecofinance.sn (Dakar) – La Bad attache une grande importance aux délais et contreparties pour l’exécution du projet de réhabilitation de la Rn 2 et du désenclavement de l’île à Morphil.


En costume noire, Mamadou Lamine Ndongo, représentant de la Bad au Sénégal.
En costume noire, Mamadou Lamine Ndongo, représentant de la Bad au Sénégal.
Le représentant résident régional du bureau régional de la Banque africaine de développement (Bad) au Sénégal, Mamadou Lamine Ndongo, ne veut aucun retard dans l’exécution du projet de réhabilitation de la route nationale n°2 (Rn2) et le désenclavement de l’île à Morphil.

Dans son allocution prononcée vendredi à Dakar lors de la signature de l’accord de prêt pour le financement du projet, il a insisté sur le respect des délais fixés pour la mise en œuvre du projet.

«Je voudrais souligner l’importance toute particulière que le groupe de la Bad accorde à la réussite de ce projet. C’est pourquoi je ne saurais insister sur l’impérieuse nécessité de sa mise en œuvre dans les délais requis», a-t-il déclaré.

Les contreparties nationales au financement de ce projet lui tiennent aussi à cœur. «Le niveau de contribution du gouvernement au financement de ce projet impose des efforts soutenus pour la mobilisation des fonds de contreparties nationales», a-t-il souligné.

Ce projet d’un montant d’environ 237 milliards FCFA (361,15 millions euros) et dont la contribution de la Bad est de 80 milliards FCFA (120,81 millions euros), vient s’ajouter à la longue liste des opérations financées par la Banque au profit du Sénégal.

Il est cofinancé par la Banque islamique de développement, le fonds de l’Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep), le fonds d’Abu Dhabi et le gouvernement du Sénégal. Ce dernier s’engage à mobiliser 101 660 000 000 FCFA pour sa contrepartie financière au financement du projet.

A ce jour, le total des engagements du groupe de la Bad au Sénégal s’élève à 1.191 milliards FCFA (1,4 milliards d’unités de comptes) pour 96 opérations, selon Mamadou Lamine Ndongo.
 




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 31 Juillet 2018 - 10:38 Santé : la contre-attaque des homéopathes

Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 31/07/2018

CEMAC : dernière ligne droite pour mobiliser 130 milliards de Fcfa pour le secteur agricole

Le président de la Commission de la Communauté...











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Uemoa : accroissement de la production industrielle en mai 2018 https://t.co/zLWxzrBm5a https://t.co/zkdLd0KRju
Mardi 14 Août - 14:45
Ecofinance.sn : Un drone autonome pour éloigner les oiseaux des aéroports https://t.co/IgFjSUNpCB https://t.co/l8rdAOmTYr
Mardi 14 Août - 12:18
Ecofinance.sn : Ethiopian Airlines annonce de belles performances entre 2017-2018 https://t.co/bAlcxAn98b https://t.co/nENrjXm38l
Lundi 13 Août - 19:42
Ecofinance.sn : Cedeao : plus de 45 milliards FCFA de recettes enregistrés au premier semestre 2018 https://t.co/RM5MQ9fEq6 https://t.co/ZvEt47S6JD
Lundi 13 Août - 18:37





Facebook