Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn

Sénégal : Le marché d’intérêt national réceptionné en juillet 2018


Rédigé le Vendredi 19 Janvier 2018 à 09:43 | Lu 79 fois | 0 commentaire(s)


Le ministre du Commerce l’a annoncé : le marché d’intérêt national construit dans le pôle urbain de Diamniadio sera réceptionné dès ce mois de juillet.




Sénégal : Le marché d’intérêt national réceptionné en juillet 2018
(Ecofinance.sn Dakar) - Les travaux du marché d’intérêt national avancent. Les charpentes du quai sont déjà montées. Toutes les dalles posées. Le ministre du Commerce, Alioune Sarr accompagné de son homologue turc chargé du Développement économique, Lüfti Elvan a visité le chantier aujourd’hui. Auparavant, Alioune Sarr a eu une séance de travail avec l’hôte du Sénégal. Une occasion saisie par  les deux hommes pour parler l’amplification des échanges commerciaux entre le Sénégal et la Turquie et l’identification de secteurs porteurs sur lesquels les hommes d’affaires des deux pays peuvent travailler ensemble. Après un tête-à-tête de près de deux heures, Alioune Sarr et son hôte ont pris la direction de Diamniadio. 

Le marché d’intérêt national, « la plus grosse infrastructure commerciale jamais réalisée au Sénégal depuis 1960», selon le ministre Alioune Sarr est aujourd’hui sorti de terre. Plus de la moitié du travail a été fait. C’est pourquoi le ministre sénégalais annonce la réception de la première phase du projet dès ce mois de juillet 2018, deux ans après la pose de la première pierre par le président de la République, Macky Sall le 30 mai 2016. 

Le marché d’intérêt national offre aux producteurs sénégalais un espace de 800m2 d stockage de leurs produits horticoles, avicoles… C’est fini les pertes énormes engendrées après les récoltes faute d’espaces pour pouvoir stocker les produits. Avec ce marché, le Sénégal peut se positionner comme un hub sous-régional en matière de commerce. A travers cet espace, il pourra exporter vers les pays de la sous-région notamment la Gambie, le Mali, la Mauritanie, le Burkina Faso ses produits ce qui va permettre d’augmenter considérablement le volume des exportations du Sénégal. « Avec ce marché, le Sénégal va répondre ainsi à un besoin pressant du secteur privé national et des Sénégalais en général d’avoir un local pour stocker leurs produits horticoles et un espace de commerce et de consommation », s’est félicité le ministre sénégalais. Ce marché d’intérêt national va coûter 55 milliards de F Cfa financé à 85% par Eximbank Turquie et à 15% par l’Etat du Sénégal. 




Dans la même rubrique :
< >

blog Ecofinance
le 19/02/2018

Côte d'Ivoire : ouverture de la campagne de commercialisation 2018 de la noix de cajou

La campagne de commercialisation de la noix de...


Inscription à la newsletter











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Gabon : lancement d'un nouveau programme d'électrification rurale https://t.co/UnEWN1ylnE https://t.co/VUx33k6Rl0
Lundi 19 Février - 10:51
Ecofinance.sn : Zambie : le FMI oppose un niet à un prêt de 1,3 milliard de dollars Le FMI a rejeté une demande de prêt du gouverne… https://t.co/bjA2rxGm2f
Lundi 19 Février - 10:51



blog Ecofinance
BOURDE 2017 | société le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy