Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn

Sénégal : Gouvernement DIONNE II ou DIONNE BIS


Rédigé le Mardi 12 Septembre 2017 à 10:41 | Lu 63 fois | 0 commentaire(s)


Les sénégalais ont-ils attendus en vain le nouveau remaniement du gouvernement, si l'on en juge par les réactions controversées qui ont suivi, y compris dans le camp présidentiel lui-même, et dans celui des alliés.


(Ecofinance.sn) Dakar -  En vérité, rien n’a en réalité changé, et le PM lui-même a bien fait de dire que ce sera sous le signe de la continuité. Les mathématiciens comme lui apprécieront bien cette continuité. 

Tout compte fait, de gouvernement politique, il n’en a pas été, car les vaincus en sont les principaux vainqueurs, parce que reconduits, à quelle fin? Macky Sall seul sait. Quid de gouvernement de technocrates ? Les nouveaux profils interrogés ne renseignent pas sur les états de service dans les domaines  où ils sont affectés. Mieux on aurait pu laisser les autres continuer et donc arriver aux 39 Ministres de l’actuel gouvernement, dont on se demande d'ailleurs comment vont-ils tenir dans la salle du conseil des Ministres. 

Pis, le saucissonnage du secteur des mines et de l’énergie laisse entrevoir une volonté de donner un fromage à des fidèles. L’aménagement du territoire un point crucial qui conditionne la réussite du PSE est relégué aux oubliettes, mêmes si on maintien la décentralisation et son corollaire l’ACTE III. 
Comme l’a dit un chroniqueur de la place, Macky Sall s’est mis tout seul en danger en ce qui concerne la perspective d’un second mandat. Il multiplie  les mécontents de son camp et chez ses alliés.  

Il n'est pas surprenant que ce remaniement joue les prolongations à travers d’autres ajustements. L'arrivée du Dr Cheikh Kanté à la table du conseil des ministres à la place de Aziz Tall, comme ministre en charge du suivi du PSE, et le "retour"du Pr. Éva Marie Col Seck comme ministre d'État, donnent un avant-goût d'inachevé. Si ce n'est pas un tâtonnement, ça y ressemble fort. Espérons simplement que la 1ère Dame ne va pas  encore interférer avec les cas Yaxam et Youssouf Touré. Qui sait! Les prochains nous réservent des surprises, car 2019 c'est déjà  demain. 




blog Ecofinance
le 22/01/2018

UEMOA : la Côte d'Ivoire tire le marché interbancaire

Les opérations interbancaires dans la zone de...


Bourde 2017
BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy

BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 7 - Mosquée Serigne Babacar Sy


Inscription à la newsletter



Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Sénégal : Baisse des prix à l’importation en Novembre Les prix des produits à l’importation ont chuté de 2,5% en no… https://t.co/18xjxBnmFo
Mardi 23 Janvier - 09:11
Ecofinance.sn : Genre : L’inclusion financière participe à l’autonomisation des femmes Sophie Naudeau, Responsable Secteur Développ… https://t.co/2gp3fArli8
Mardi 23 Janvier - 09:11
Ecofinance.sn : 30ème Sommet de l’Union Africaine : les dossiers sur la table des chefs d'Etat L’instance continentale n’a pas déro… https://t.co/Xoh5eeZP8E
Mardi 23 Janvier - 08:57
Ecofinance.sn : Cameroun : recul des ventes de pétrole brut Les volumes commercialisés de pétrole brut camerounais ont atteint un t… https://t.co/zbeNndTRiZ
Mardi 23 Janvier - 08:41
Ecofinance.sn : Ghana / Conjoncture : la Banque centrale n'est pas aussi optimiste que le président Akufo-Addo La reprise économiqu… https://t.co/UhAmRwuYcB
Mardi 23 Janvier - 08:41