Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn

Sénégal: Alerte d’attentat terroriste : Quel impact sur la destination?


Rédigé le Vendredi 20 Octobre 2017 à 20:40 | Lu 67 fois | 0 commentaire(s)


« Mieux vaut prévenir que guérir », cela est bien connu de tous. Aussi lorsqu’une alerte est lancée pour informer de risques d’attentat dans un pays, comme cela est le cas actuellement au Sénégal, vrai ou fausse, cette information suscite souvent une véritable agitation.



(Ecofinance.sn Dakar) - Une énième alerte d’attentat au Sénégal, cette fois elle nous vient de l’Ambassade des Etats Unis au 
Un message bref mais précis sur le site de l’Ambassade qui invite ses ressortissants à faire preuve de vigilance, suffisant pour que Dakar et le pays  tout entiers’alarme. Chacun va de son interprétation, le message est partagé sur les réseaux sociaux et tous les groupes, les sites d’information à l’affût des informations fortes se sont emparés du sujet. Les gros titres les uns, plus effrayants que les autres font la une, assez pour que à chaque point de vente de journaux les passants s’arrêtent. Les commentaires vont bon train, tout le monde devient spécialiste des questions relatives au terrorisme.

La peur s’installent, tout cela est normal quand on est humain. Personne n’est assez « fou » pour jouer les héros, quand on sait les dégâts causés par les attentats chez les voisins :
Burkina-Faso, Côte d’ivoire, et qui ont coûté la vie à de nombreuses personnes. Il peut donc s’avérer salutaire que ces informations préventives soient diffusées.

Cependant, la manière dont ces informations arrivent jusqu’aux populations et dont elle est diffusée sur les réseaux sociaux et autres sites est un véritable handicap pour la destination, tout comme la menace terroriste d’ailleurs. Si on parle d’information préventive, il est important qu’elle soit bien maîtrisée et gérée pour qu’elle n’ait pas l’effet d’une bombe. On se souvient encore de l’épidémie du virus Ebola, dont la mauvaise gestion des flux informatifs avaient fini par installer la psychose auprès des populations, et fait du Sénégal une destination indésirable.

« Les alertes mal maîtrisées sont comme une épine, elles ont un effet très négatif sur le tourisme sénégalais. Chaque fois qu’il y a des signalements de la sorte, le secteur hôtelier par exemple, connaît une baisse d’activité. Et c’est un véritable manque à gagner pour la destination. Certains vont jusqu’à déprogrammer leur arrivée au Sénégal. En gros toutes les activités touristiques prennent un coup », explique Mamadou Mareme Diop, Directeur deJumia Travel Sénégal.

La maîtrise du flux informatif est donc importante, afin que les populations ne cèdent à la panique, qui pourrait engendrer l’effet contraire souhaité par les responsables de ces alertes.

Il est également important que les autorités sénégalaises puissent travailler en collaboration avec ces différentes sources d’informations, non pas pour en dissimuler le contenu, mais afin de la transmettre à la population d’une manière plus assumée et que des mesures soient prisent afin de protéger la population. Dans tous les cas, osons espérer qu’il ne s’agisse qu’une alerte.
Par Ismaëla Kambell




blog Ecofinance
le 22/01/2018

UEMOA : la Côte d'Ivoire tire le marché interbancaire

Les opérations interbancaires dans la zone de...


Bourde 2017
BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy

BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 7 - Mosquée Serigne Babacar Sy


Inscription à la newsletter



Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Sénégal : Baisse des prix à l’importation en Novembre Les prix des produits à l’importation ont chuté de 2,5% en no… https://t.co/18xjxBnmFo
Mardi 23 Janvier - 09:11
Ecofinance.sn : Genre : L’inclusion financière participe à l’autonomisation des femmes Sophie Naudeau, Responsable Secteur Développ… https://t.co/2gp3fArli8
Mardi 23 Janvier - 09:11
Ecofinance.sn : 30ème Sommet de l’Union Africaine : les dossiers sur la table des chefs d'Etat L’instance continentale n’a pas déro… https://t.co/Xoh5eeZP8E
Mardi 23 Janvier - 08:57
Ecofinance.sn : Cameroun : recul des ventes de pétrole brut Les volumes commercialisés de pétrole brut camerounais ont atteint un t… https://t.co/zbeNndTRiZ
Mardi 23 Janvier - 08:41
Ecofinance.sn : Ghana / Conjoncture : la Banque centrale n'est pas aussi optimiste que le président Akufo-Addo La reprise économiqu… https://t.co/UhAmRwuYcB
Mardi 23 Janvier - 08:41