Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Sénégal : 42,64 milliards FCfa de la Bad pour l'alimentation en eau multi usages


Rédigé le Vendredi 25 Novembre 2016 à 17:09 | Lu 77 fois | 0 commentaire(s)


ecofinance.sn (Dakar) - La Bad approuve un prêt d’un montant de 42,64 milliards de F CFA pour renforcer l’alimentation en eau multi usages au Sénégal.


Le «projet de renforcement de l’alimentation en eau pour multi usages sur l’axe Louga – Thiès – Dakar, à partir de la station de Keur Momar Sarr» vient de recevoir un financement de la Banque africaine de développement (Bad) a annoncé aujourd’hui l’institution dans un communiqué.

D’un montant de 42,64 milliards de F CFA, s’inscrit dans les objectifs du Gouvernement, indiqués dans le Plan Sénégal émergent (PSE) et permettra d’améliorer les conditions de vie des populations de la zone.

En effet, en plus de permettre un meilleur accès à l’eau potable des populations et le renforcement des activités industrielles de la zone, le projet entend renforcer le développement des activités d’appui à la production et à la commercialisation des produits agricoles.

«En dehors des infrastructures d’eau potable à mettre en place, des infrastructures d’appui à la production et à la commercialisation des produits agricoles et maraichers seront mises en place (aménagements de périmètres maraichers, construction d’entrepôts de produits agricoles, construction de kiosques de vente de fruits et légumes, construction d’aires de séchages de fruits et légumes, etc.)», souligne le communiqué.

Les bénéficiaires directs du projet sont estimés à 3 millions de personnes et vivent dans les zones rurales environnantes du Lac de Guiers, dans les localités situées le long de la conduite de transport d’eau de l’usine de traitement, dans les zones de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) de Dakar et du pôle urbain de Diamniadio.

De manière spécifique, le projet devrait permettre d’améliorer l’accès à l’eau potable des 3 millions de personnes de la zone du projet, dont 51 pour cent de femmes avec un accès plus facile à travers la mise en place de branchements sociaux qui seront alloués en priorité aux populations les plus vulnérables constituées aussi en majorité de femmes.

Il devrait permettre aussi d’appuyer les 20 000 producteurs et productrices de la zone (agriculteurs, maraîchers, commerçantes de fruits et légumes, etc.) dont 48 pour cent de femmes, à assurer le développement de leurs activités avec un accroissement de leurs revenus. 

Des milliers d’emplois attendus

Selon le communiqué de la Bad, plus de 30 000 emplois permanents paysans seront sécurisés en milieu
rural, grâce à l’aménagement des sources d’eau, jadis utilisées comme eau de boisson (mares, puits, forages, etc.) permettant la disponibilité de l’eau en toutes saisons pour l’agriculture et le maraichage. 
D’après la même source, 5 150 emplois seront créés du fait du projet dont 5 000 du fait des travaux et 150 permanents du fait des installations.

«La commercialisation des produits agricoles et maraichers sera aussi améliorée grâce à la mise en place d’entrepôts de groupage des produits au niveau des marchés communautaires et à la mise à disposition aux femmes de kiosques de ventes, de magasins de stockage et d’aires de séchage pour leurs produits», indique le communiqué.

Au total, 100 000 personnes bénéficieront des infrastructures d’appui à la production agricole et maraichère, selon la même source.




Dans la même rubrique :
< >

blog Ecofinance

Bourde 2017
BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy

BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 7 - Mosquée Serigne Babacar Sy


Inscription à la newsletter



Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Téléphonie fixe : la Sonatel ultra-dominatrice https://t.co/3cYF2G5GLQ https://t.co/gM3OwH9AQu
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : Le parc de lignes de téléphonie fixe en recul de 0, 23 % au 3e trimestre https://t.co/kicl5zkyMd https://t.co/rP6s2y8bny
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : FORUM SUR LES INVESTISSEURS DE LA MICROFINANCE : Les participants pour une meilleure inclusion financière Lors du F… https://t.co/6fEnviHr4U
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : AMINATA ANGELIQUE MANGA, MINISTRE DE L’ECONOMIE SOLIDAIRE ET DE LA MICROFINANCE : «L’Etat accorde une grande import… https://t.co/fbP1YivJ7N
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : Avènement de Bale II et Bâle III : Des changements très importants pour la banque L’avènement des normes Bâle II et… https://t.co/ZgOmMhJ2kw
Mardi 12 Décembre - 13:35