Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Relance de l'économie gabonaise : le FMI repasse à la caisse


Rédigé le Vendredi 27 Octobre 2017 à 10:39 | Lu 55 fois | 0 commentaire(s)


Le Fonds monétaire international (FMI) vient de prendre la décision de décaisser une enveloppe de 400 milliards de Fcfa en faveur du Gabon. Un appui financier destiné à accélérer la relance économique du pays.


(Ecofinance.sn Dakar ) Baisse drastiques des recettes tirées des exportations du pétrole, principale source de revenus du pays, et une passe économique difficile sur fond de crise politique... L'appui du Fonds monétaire international (FMI) ne pouvait pas tomber sur un autre meilleur moment.

Estimée à 400 milliards de Fcfa, cette enveloppe devrait permettre au gouvernement gabonais d'accélérer la mise en œuvre du fameux Plan de relance économique. Un plan triennal, 2017-2019 que le gouvernement gabonais s'est engagé à mettre en œuvre. Objectif ? Impulser une dynamique nouvelle afin de répondre aux défis de l'heure : chômage, déficit et dette publics, solde de la balance des paiements, taux de croissance, entre autres problèmes.

617 milliards...
« Le FMI soutiendra les efforts consentis par l'Etat gabonais, dans le but de lui permettre de surmonter cette crise difficile due à la baisse du prix du baril de pétrole », a déclaré le chef de division adjoint du département Afrique du Fonds, Alex Segura-Ubiergo, auprès de l'Agence Ecofin.
Ce nouveau décaissement du FMI est venu compléter les 617 milliards de Fcfa accordés au Gabon pour l'exercice 2017. En juin dernier, une enveloppe de 200 milliards de Fcfa avait été débloquée. D'ailleurs, le FMI qui tient à ce que ces fonds soient utilisés de façon efficiente, a envoyé lundi une mission d'évaluation dans le pays.

Le FMI vient « revoir la mise en œuvre du programme économique du Gabon et les perspectives de croissance, analyser les perspectives budgétaires, voir la situation des balances de paiement et les perspectives de l'économie à moyen terme », a déclaré lundi à la presse locale, l'un des responsables de la délégation de l'institution de Bretton woods dans le pays, Alex Segura-Ubiergo avant d'ajouter : « Nous allons aussi voir les efforts qui sont en train d'être faits pour réduire le montant des arriérés de paiement de l'Etat qui pénalise un peu le secteur privé ».

Il faut rappeler que ces fonds sont alloués au Gabon au titre d'un mécanisme élargi de crédits. 




blog Ecofinance

Bourde 2017
BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy

BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 7 - Mosquée Serigne Babacar Sy


Inscription à la newsletter



Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Air Sénégal en tournée dans la sous région avec l’ATR-72 600 https://t.co/RBTZZQrJHo https://t.co/WNwtUvCXZ6
Lundi 11 Décembre - 14:54
Ecofinance.sn : Lomé : un terrain de 10.000m2 pour la Chambre consulaire régionale de l’UEMOA Le siège de la Chambre consulaire rég… https://t.co/xiunN78265
Lundi 11 Décembre - 13:29
Ecofinance.sn : Conférence mondiale pour l’éducation : La composition du comité scientifique connue https://t.co/uczQCY6MEn https://t.co/Ge45JfJ2DR
Lundi 11 Décembre - 13:29
Ecofinance.sn : Le budget 2018 du ministre de l'Education nationale en hausse de plus de 10 milliards Le budget 2018 du ministre de… https://t.co/q91vuMUJ24
Lundi 11 Décembre - 13:29
Ecofinance.sn : Les enfants de Somalie ne sont pas responsables de l'endettement de leur pays julius Nyerere, le premier président… https://t.co/Gspc93Bemr
Lundi 11 Décembre - 13:29