Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn

PÊCHE AU SÉNÉGAL : Le Japon engagé à poursuivre sa contribution au développement du secteur


Rédigé le Vendredi 15 Septembre 2017 à 02:21 | Lu 76 fois | 0 commentaire(s)


L’Ambassadeur du Japon au Sénégal qui procédait ce jeudi à l’inauguration du Centre pour la gestion des ressources halieutiques à Joal construit par son gouvernement a magnifié les excellentes relations entretenues avec le Sénégal. Son Excellence Monsieur Shigeru Omori a réitéré l’engagement de son pays à continuer à apporter sa contribution au développement de la pêche au Sénégal.



(Ecofinance.sn Dakar) - La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de la Pêche et de l’Économie maritime, M. Oumar Guèye. Cette infrastructure est le fruit d’un accompagnement du Japon dans le cadre de l’Assistance aux projets locaux (Apl). Comme l’a rappelé Son Excellence, Monsieur Shigeru Omori, le gouvernement du Japon a accordé au Conseil local de la pêche artisanale (CLPA) de Joal Fadiouth un don de 64.225 euros, soit environ 42 millions de francs CFA pour la construction de ce centre grâce auquel près de 4.000 pêcheurs pourront renforcer leurs capacités. 
Le projet, a-t-il dit, favorisera aussi leur émancipation économique et sociale tout en favorisant la gestion participative des ressources halieutiques et des activités de pêche dans cette partie du Sénégal. Le diplomate japonais a ainsi invité les acteurs du CLPA et toutes les personnes concernées à compléter le reste des travaux de construction de la poissonnerie et l’achat d’équipements pour augmenter les revenus des pêcheurs et de promouvoir la pêche durable. 

M. Omori a en outre assuré que son pays continuera à apporter sa contribution au développement de la pêche au Sénégal. « Depuis que le Japon a démarré son assistance dans ce secteur au Sénégal en 1976, il a contribué à la réalisation de nombreux projets de développement d’infrastructures de base pour la pêche tels que la construction du marché central au poisson de Pikine et de Kaolack, les centres de pêche à Missirah, Cayar et Lompoul », a-t-il indiqué. De même, a fait savoir M. Omori, le Japon offre la coopération technique comme le projet d’études de la promotion de la cogestion des pêcheries par le développement de la chaine de valeur (Procoval) dans le but de promouvoir l’exportation de certains produits halieutiques du Sénégal sur les marchés étrangers. 

Cette cérémonie a été suivie du lancement officiel de l’immersion des pots à poulpes par le ministre de la Pêche et de l’Économie maritime, M. Oumar Guèye. 




blog Ecofinance
le 22/01/2018

UEMOA : la Côte d'Ivoire tire le marché interbancaire

Les opérations interbancaires dans la zone de...


Bourde 2017
BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy

BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 7 - Mosquée Serigne Babacar Sy


Inscription à la newsletter



Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Sénégal : Baisse des prix à l’importation en Novembre Les prix des produits à l’importation ont chuté de 2,5% en no… https://t.co/18xjxBnmFo
Mardi 23 Janvier - 09:11
Ecofinance.sn : Genre : L’inclusion financière participe à l’autonomisation des femmes Sophie Naudeau, Responsable Secteur Développ… https://t.co/2gp3fArli8
Mardi 23 Janvier - 09:11
Ecofinance.sn : 30ème Sommet de l’Union Africaine : les dossiers sur la table des chefs d'Etat L’instance continentale n’a pas déro… https://t.co/Xoh5eeZP8E
Mardi 23 Janvier - 08:57
Ecofinance.sn : Cameroun : recul des ventes de pétrole brut Les volumes commercialisés de pétrole brut camerounais ont atteint un t… https://t.co/zbeNndTRiZ
Mardi 23 Janvier - 08:41
Ecofinance.sn : Ghana / Conjoncture : la Banque centrale n'est pas aussi optimiste que le président Akufo-Addo La reprise économiqu… https://t.co/UhAmRwuYcB
Mardi 23 Janvier - 08:41