Connectez-vous S'inscrire
economie, finance : l'actualité au senegal et en afrique

Monnaie et Crédit: Expansion de la masse monétaire


Rédigé le 22 Mars 2018 à 12:36 | 0 commentaire(s) modifié le 22 Mars 2018 - 13:32


A fin décembre 2017, la situation estimée des institutions de dépôts, comparée à celle de la fin du mois précédent, fait ressortir une expansion de la masse monétaire. En contrepartie, une augmentation des avoirs extérieurs nets et un renforcement de l’encours des créances intérieures sont notés.


La masse monétaire a progressé de 150,8 milliards, en variation mensuelle, pour atteindre 4726,5 milliards, à fin décembre 2017. Cette évolution est perceptible à travers les dépôts transférables (+75,7milliards) qui se sont établis à 2099,4 milliards, et la circulation fiduciaire (billets et pièces hors banques) qui s’est consolidée de 53,3 milliards pour ressortir à 1147,6 milliards, à fin décembre 2017. 

Quant aux autres dépôts inclus dans la masse monétaire, ils sont évalués à 1479,5 milliards, augmentant de 21,7 milliards, en rythme mensuel. Sur un an, la liquidité globale de l’économie est en expansion de 507,5 milliards ou 12%, à fin décembre 2017. 

Les actifs extérieurs nets des institutions de dépôts se sont situés à 1415,4 milliards à fin décembre 2017, en hausse de 112 milliards ou 8,6% par rapport à la fin du mois précédent.

Cette situation est imputable aussi bien aux banques primaires qui ont enregistré une augmentation de 102,7 milliards de leurs avoirs extérieurs nets (507,6 milliards) qu’à la Banque centrale dont la position extérieure nette s’est améliorée de 9,2 milliards pour s’établir à 907,8 milliards. Comparativement à fin décembre 2016, les actifs extérieurs nets des institutions de dépôts ont augmenté de 244,3 milliards ou 20,9%, à fin décembre 2017. L’encours des créances intérieures des institutions de dépôts s’est renforcé de 136,8 milliards, entre fin novembre et fin décembre 2017, pour atteindre 4179,6 milliards, principalement tiré par les créances sur les autres secteurs (+80,8 milliards) qui se sont situées à 3780,6 milliards. 

Les crédits nets à l’administration centrale sont, également, ressortis en hausse de 56 milliards, en variation mensuelle, pour s’établir à 399,1 milliards. En glissement annuel, l’encours des créances intérieures des institutions de dépôts s’est renforcé de 504 milliards ou 13,7%, à fin décembre 2017. 
Lejecos



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir