Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 
Informer utile et juste pour instruire et construire
 

Mise en examen de Bolloré: la Guinée assure qu'elle coopèrera à l’enquête


Rédigé le Vendredi 27 Avril 2018 à 11:29 | Lu 62 fois | 0 commentaire(s)


Vincent Bolloré a été mis en examen mercredi soir pour « corruption d'agent public étranger », « complicité d'abus de confiance » et « faux et usage de faux ». Trois chefs d'inculpation qui concernent les conditions d'attribution de concessions portuaires au groupe Bolloré en Afrique de l'Ouest, celle notamment du terminal à conteneurs du port de Conakry. C'était en mars 2011, trois mois seulement après l'élection du président Alpha Condé à la tête de la Guinée en décembre 2010.


(Ecofinance.sn Dakar ) - A l'époque, l'affaire avait défrayé la chronique. Et pour cause : la concession du port de Conakry avait été remportée, deux ans plus tôt, par un autre groupe français, Necotrans et sa filiale Getma, et ce pour une durée de 25 ans. Indirectement pointé du doigt dans ce dossier, le pouvoir guinéen assure qu'il coopérera avec la justice française sur le dossier.
 
« La concession accordée au groupe Bolloré est strictement conforme à la loi. » C'est ainsi que le gouvernement guinéen s'était défendu dans un communiqué mardi 24 avril, au premier jour de la garde à vue du milliardaire français, Vincent Bolloré.
 
Hier jeudi 26 avril, le ministre de la Justice, maître Cheick Sako, est allé plus loin en précisant que la Guinée coopérerait à l'enquête française. La Guinée reste prudente sur le dossier et demande à ce que le temps de la justice soit aussi respecté. « Le nom de la Guinée a été cité. On parle toujours de la Guinée et du Togo. Pourquoi ?, s’interroge Mohamed Lamine Fofana, conseiller du président Alpha Condé. Parce que de la même manière, au même moment, les présidents sont venus au pouvoir. Le jour où au cours de cette procédure, la Guinée sera mise en cause directement, elle saura se défendre. »




Blog Ecofinance
le 17/05/2018

Le FIDA mobilise un fonds d'aide pour renforcer l'agriculture familiale en Guinée

L'Etat guinéen a signé ce lundi 14 mai à Rome,...


Inscription à la newsletter











Derniers tweets
Ecofinance.sn : La validité des anciennes cartes d'identité numérisées encore prolongée (https://t.co/Vk9QRlmNek) Dans un décret si… https://t.co/ehDXeKQfC1
Vendredi 25 Mai - 16:24
Ecofinance.sn : Sénégal/Corée du Sud : Un accord de 48 milliards de Fcfa pour construire un Centre d’oncologie Le Gouvernement du S… https://t.co/uIV0aMOMkI
Vendredi 25 Mai - 15:16





blog Ecofinance