Connectez-vous S'inscrire
economie, finance : l'actualité au senegal et en afrique

Médiation des assurances : Un milliard de F Cfa d’indemnités collectés auprès des compagnies en 7 ans


Rédigé le 24 Janvier 2018 à 07:33 | 0 commentaire(s) modifié le 24 Janvier 2018 - 07:45


De 2010 à 2017, la médiation des assurances a permis de collecter des indemnités de 1 milliard de fcfa depuis sept ans auprès des compagnies d’assurance pour les victimes.


(Ecofinance.sn Dakar) Mme Ndeye Coura Sèye, expert financier à l’OQSF  qui a confié l’information relève que cette opération a été réalisée après le traitement d’un nombre cumulé de 1004 dossiers dont 829  relèvent de l’assurance IARD et 175 pour l’assurance vie. 
Ce qui, à son avis constitue un taux de satisfaction de plus de 90%. Ces statistiques renseignent sur la nature remarquable des résultats enregistrés avec un rythme d’environ 150 dossiers traités chaque année. 
90% des dossiers soumis à la médiation concernent l’assurance automobile 
En toile de fond, c’est la médiation financière qui amorce une vitesse de croisière au Sénégal. Au cœur du dispositif de l’OQSF, la médiation financière permis de décrisper les relations jadis tendus entre compagnies d’assurance et assurés. 
Mme Coura Seye fait savoir que  plus de 90% des saisines tournent autour de l’assurance automobile et que la typologie des litiges soumis à la médiation des assurances sont relatifs au retard de règlement des indemnités de sinistres (surtout l’assurance automobile), les contestations des rapports d’expertises de sinistres, les retards notés dans la nomination des experts et les retards accusés dans la production de ces rapports. 
A l’en croire, ces derniers problèmes reflètent le déficit de communication des compagnies d’assurance… 
Au niveau de l’assurance automobile, précise-t-elle, il y a un problème de vétusté des textes qui est à l’origine des retards et des goulots d’étranglement. 
Le renforcement de l’éducation financière à renforcer 
En perspectives, l’OQSF plaide pour la poursuite et l’intensification des tournées régionales de sensibilisation et d’information des assurés et bénéficiaires de contrats d’assurances sur la médiation des assurances. 
L’observatoire appelle aussi l’intensification des ateliers de partage avec les acteurs du secteur des assurances ainsi que l’intensification des rencontres publiques d’information sur les produits d’assurance en fonction des secteurs d’activités. 
Dans cette même veine, l’OQSF recommande le règlement sans délai des sinistres, objets d’une offre d’indemnité initiée par l’assureur et approuvée par le bénéficiaire. 
Il appelle à l’interdiction du paiement fractionné des indemnités de sinistre, la réduction des délais de règlement des sinistres, la mise en place d’un réseau d’experts régis par des conventions de collaboration leur assignant des délais impératifs de production de leurs rapports 
L’observatoire recommande aussi la transmission simultanée du rapport d’expertise à l’assureur et à la victime ou son ayant-droit et le relèvement et uniformisation du taux horaire de main d’œuvre. 



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir