Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
   

Mayacine Camara : «La fracture numérique s’est considérablement réduite depuis la mise en œuvre du PSE»


Rédigé le Mardi 6 Mars 2018 à 17:36 | Lu 54 fois | 0 commentaire(s)


La réflexion menée sur l’économie numérique pour la croissance inclusive au Sénégal va, sans nul doute, favoriser la transformation de l’économie nationale. Telle est la conviction du Coordonnateur de la Direction générale de la Planification et des Politiques Economiques (DGPPE), Mayacine Camara. Selon lui, l’économie numérique permet de prendre en compte un processus plus sophistiqué à nos produits et services marchands prêts à l’export.


(Ecofinance.sn Dakar) En marge de l’Atelier de prospective sur l’économie numérique pour une croissance inclusive au Sénégal, le Coordonnateur de la Direction générale de la Planification et des Politiques Economiques (DGPPE), Mayacine Camara, reste optimiste par rapport aux résultats que peut générer l’économie numérique.

Dans son allocution, le représentant du Ministre de l'Economie, des Finances et du Plan, Amadou BA,  a déclaré que : «le Plan Sénégal Emergent (PSE) intègre la volonté du Chef de l’Etat, de hisser le Sénégal au rang des économies émergentes. Ses ambitions se caractérisent par un objectif décennal de création de richesses, avec des taux de croissance annuels de 7 à 8%, un doublement des exportations, une réduction significative de la pauvreté, avec 6 millions de personnes disposant de revenu discrétionnaire».

Pour cela, a-t-il ajouté : «il s’appui d’une part sur des réformes phares, et d’autre part sur des projets adossés à des fondamentaux de l’émergence tels que la fourniture en énergie de qualité et l’intégration des TIC/Télécoms».

«En collaboration avec tous les services compétents de votre département, a informé Mayacine Camara, le Ministère de l’Economie s’est engagée dans la prise en charge de l’intégration des TIC/télécoms dans la chaîne de planification afin que les lettres de politiques sectorielles, les projets et programmes, et les réformes capitales, soient entièrement les véhicules express au sein du processus de développement.

A en croire le coordinateur de la Planification, les fruits de l’intégration des TIC/télécoms dans la chaîne de planification ont commencé à tomber. Durant ces trois dernières années consécutives, l’économie sénégalaise réalise des taux de croissance annuel au-dessus de 6%, durant ces trois dernières années consécutives.

«Le Gouvernement a déjà entamé la mise en œuvre du projet de Parc des Technologies Numériques (PTN) pour aménager 25 hectares sur le pôle urbain de Diamniadio, dans le souhait de constituer une plateforme de classe internationale de l'innovation et du développement de services numériques », a-t-il conclut.

 




blog Ecofinance
le 17/04/2018

L’UE et le Maroc négocient un nouvel accord de pêche, sans le Front Polisario

Les Etats membres de l'Union européenne ont lancé...


Inscription à la newsletter











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Macky cède Tigo à Yérim Sow et Cie : Wari perd le combat   Fin du bras de fer Wari-Millicom. Le président de l… https://t.co/o8Xgx5ERo9
Vendredi 20 Avril - 17:24
Ecofinance.sn : Les activités extractives impactent négativement sur les droits humains, selon le président du CNDH Au Sénégal, les… https://t.co/wqH5JNcoHh
Vendredi 20 Avril - 14:39





blog Ecofinance