Connectez-vous S'inscrire

Mauritanie : les pêcheurs guet-ndariens autorisés à prendre 50 000 tonnes de poissons


Rédigé le 4 Juillet 2018 à 14:10 | 0 commentaire(s) modifié le 4 Juillet 2018 - 14:13


Les pêcheurs sénégalais sont autorisés à prendre dans leurs filets 50 000 tonnes de poissons par an, avec 400 licences accordées pour 200 sennes tournantes. C’est ce qu’a annoncé le ministre de la pêche, Oumar Guèye qui s’est rendu à Saint-Louis pour rendre compte sur les décisions prises de commun accord avec la Mauritanie.


Les décisions prises avec la Mauritanie sur la gestion des licences de pêche ont été informées aux pêcheurs de la langue de barbarie par leur ministre de tutelle. Oumar Guèye qui était à Saint-Louis pour partager les informations, a appelé les acteurs au respect scrupuleux des nouvelles dispositions qui, selon lui, vont permettre la construction d’un quai à Mboyo et d’une route de 2,5 Km financée par la Mauritanie.

 «50 000 tonnes de poissons autorisées par les mauritaniens, seront débarquées au Sénégal, en dehors des 6% qui seront impérativement vendus en terres mauritaniennes. Concernant les licences, le ministre révèle qu’au tota, 400 licences seront délivrées aux pêcheurs guet-ndariens. Avant de souligner que : «les 200 sont destinées pour les sennes tournantes».  

 Oumar Guèye de rappeler que la tonne de poissons s’échange à quinze (15) euros pour les pêcheurs qui donneront les 10 euros et les 5 restant seront subventionnés par l’Etat.



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 10/09/2018

HYDROCARBURES : ce qu’il faut comprendre sur les activités d’exploration-production

(Ecofinance.sn – Dakar) - Au Sénégal, le pétrole...











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Corruption au Sénégal : une législation sur la protection des dénonciateurs préconisée https://t.co/gl9Kph8TrL https://t.co/nofcsBjmpB
Mercredi 17 Octobre - 22:19
Ecofinance.sn : Guinée – Guinée-Bissau : 33 milliards FCFA de la BAD pour un projet d’interconnexion routière… https://t.co/i950OLWPoY
Vendredi 12 Octobre - 12:34
Ecofinance.sn : Décideurs, agissez-vous pour l’épanouissement des adultes de demain https://t.co/lWxOOON4v8 https://t.co/gokMkJhYi1
Jeudi 11 Octobre - 18:04
Ecofinance.sn : La croissance du tourisme international reste vigoureuse https://t.co/lVZIrU3mKr https://t.co/Xz8zVargZ0
Jeudi 11 Octobre - 15:04





Facebook