Connectez-vous S'inscrire

Mauritanie : le délai de validité des anciennes pièces prorogé de 5 mois


Rédigé le 16 Juillet 2018 à 12:25 | 0 commentaire(s) modifié le 16 Juillet 2018 - 17:52


Les pièces de monnaie mauritanienne peuvent encore circuler jusqu'au 30 novembre 2018.


(Ecofinance.sn - Dakar) - La Banque centrale de Mauritanie (BCM) a décidé de proroger de 5 mois le délai de validité des anciennes pièces de monnaie en circulation. Dans un communiqué transmis samedi 14 juillet à la presse, l'institution a annoncé que ces pièces pouvaient encore circuler jusqu'au 30 novembre 2018 contrairement au 30 juin 2018, déjà passé, initialement fixé.

«Toutes les transactions commerciales peuvent être dénouées avec les anciennes pièces parallèlement à la nouvelle gamme jusqu'à la date susmentionnée», a affirmé la Banque qui s'est justifiée par «la tendance observée qui se caractérise par une faible récupération des bases de dénominations de l'ancienne gamme, notamment les pièces de monnaie de 10, 20 et 50 Ouguiya».

D'après la BCM, les anciennes pièces concernées, sont majoritairement détenues par les populations à faible revenu. Ainsi, a-t-elle relevé, l'arrêt de leur circulation affecterait ces segments vulnérables de la population et conduirait à terme à un relèvement injustifié du taux d'inflation.

Réforme monétaire

Revenant sur le contexte de l'opération, la BCM a mis en avant une réforme monétaire introduite le 1er janvier dernier et dont le but était de moderniser les moyens de paiement et d'améliorer la gestion fiduciaire. Concrètement, rappelle le communiqué, il s'agit de la généralisation du polymère sur l'ensemble des billets de banque et le changement de base de la monnaie nationale, l'Ouguiya, de 10 à 1.
Cette dernière manœuvre devrait permettre de donner plus de valeur aux pièces de monnaie en leur rendant leur utilité monétaire et en leur permettant de contribuer plus efficacement à la lutte contre l'inflation déguisée, ajoute la BCM.

La Banque centrale qui a fait une évaluation à mi-parcours de sa mise en œuvre, a salué des résultats très encourageants, soulignant au passage la récupération de plus de 96% de la masse en circulation de l'ancienne gamme, une augmentation considérable des dépôts
(...) Lire la suite sur La Tribune.fr
 
Papa Souleymane Seck



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 31/07/2018

CEMAC : dernière ligne droite pour mobiliser 130 milliards de Fcfa pour le secteur agricole

Le président de la Commission de la Communauté...











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Etats-Unis : le moral des ménages poursuit sa dégradation https://t.co/y4I0VUEt7X https://t.co/eoL112LPjj
Vendredi 17 Août - 18:12
Ecofinance.sn : Uemoa : lente reprise des activités du marché boursier régional en mai 2018 https://t.co/3SGHIpU5fD https://t.co/ypREhqJpCv
Jeudi 16 Août - 13:27
Ecofinance.sn : Uemoa : progression de la situation monétaire en mai 2018 https://t.co/AeUjz6d7vX https://t.co/Dc3FHvH02d
Jeudi 16 Août - 13:07
Ecofinance.sn : Manque d’eau à Dakar : Las Plamas la résiliente, n’acceptera plus jamais ! https://t.co/ywVI3xsxR7 https://t.co/mf889kaS9q
Jeudi 16 Août - 12:37





Facebook