Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Mauritanie : finalisée, la Scapp bientôt validée


Rédigé le Lundi 19 Septembre 2016 à 11:22 | Lu 78 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinance.sn (Dakar) - La Mauritanie vient de finaliser sa stratégie de croissance accélérée et de prospérité partagée (SCAPP) dont la validation est attendue dans les semaines à venir.


Les hautes autorités mauritaniennes vont bientôt valider la Scapp qu'elles viennent de valider.
Les hautes autorités mauritaniennes vont bientôt valider la Scapp qu'elles viennent de valider.
Cette validation constituera l’amorce du passage officiel du Cadre stratégique de lutte contre la pauvreté, cadre de référence de politique de développement économique de 2000 à 2015 vers un nouveau référentiel, la Stratégie de croissance accélérée et de prospérité partagée (SCAPP), qui couvre la période 2016-2030.

La mise en œuvre de la SCAPP, requiert la disponibilité des ressources stables. C’est ce qui justifie l’élaboration par le département de l’économie et des finances d’une stratégie de mobilisation des ressources reposant sur une approche multi-partenariale.

Le bouclage du financement de la stratégie nécessitera la mobilisation de deux milliards huit cent millions de dollars (2.8 milliards) sur la période (2016 2020). Le pays compte mobiliser ce financement auprès de ses partenaires bilatéraux et multi latéraux.

Les investisseurs privés sont également sollicités dans des pôles de développement tels que les infrastructures l’agriculture , l’élevage et les mines. Le Pays a certes de nombreux atouts mais il risque d’être plombé par son niveau d’endettement de 85.1 % du PIB (source COFACE).

Ce service de la dette profite au Koweit (dont la dette est passive), avec les autres pays arabes qui sont les premiers créanciers du pays (43%), devant la Chine (20%) et le Club de Paris (36,2%).

Rappelons que la Mauritanie a bénéficié d’une légère annulation de sa dette extérieure de 2% de la part du Fonds monétaire arabe et la Libye en 2014.

Les orientations stratégiques sur les cinq ans portent sur le renforcement de la gouvernance, le développement des piliers de la croissance accélérée et de l’émergence, les dynamiques nouvelles pour l’économie et les priorités transversales, la consolidation de l’investissement humain et la promotion de la protection sociale.




blog Ecofinance

Bourde 2017
BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy

BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 7 - Mosquée Serigne Babacar Sy


Inscription à la newsletter



Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Air Sénégal en tournée dans la sous région avec l’ATR-72 600 https://t.co/RBTZZQrJHo https://t.co/WNwtUvCXZ6
Lundi 11 Décembre - 14:54
Ecofinance.sn : Lomé : un terrain de 10.000m2 pour la Chambre consulaire régionale de l’UEMOA Le siège de la Chambre consulaire rég… https://t.co/xiunN78265
Lundi 11 Décembre - 13:29
Ecofinance.sn : Conférence mondiale pour l’éducation : La composition du comité scientifique connue https://t.co/uczQCY6MEn https://t.co/Ge45JfJ2DR
Lundi 11 Décembre - 13:29
Ecofinance.sn : Le budget 2018 du ministre de l'Education nationale en hausse de plus de 10 milliards Le budget 2018 du ministre de… https://t.co/q91vuMUJ24
Lundi 11 Décembre - 13:29
Ecofinance.sn : Les enfants de Somalie ne sont pas responsables de l'endettement de leur pays julius Nyerere, le premier président… https://t.co/Gspc93Bemr
Lundi 11 Décembre - 13:29