Connectez-vous S'inscrire
Facebook
Google+
Mobile
LinkedIn
Twitter
economie, finance : l'actualité au senegal et en afrique

Marché des capitaux : la BAD compte lever 8 milliards de dollars en 2018


Rédigé le 22 Décembre 2017 à 14:08 | 0 commentaire(s) modifié le 22 Décembre 2017 - 14:12


La Banque africaine de développement a annoncé qu'elle prévoit lever une enveloppe de 8 milliards de dollars sur le marché des capitaux en 2018. Son Conseil d'administration a approuvé la décision le 13 décembre dernier. Les fonds sont destinés à soutenir les pays membres régionaux de l'institution financière multilatérale.



(Ecofinance.sn Dakar) - La Banque africaine de développement (BAD) prévoit d'importantes sorties sur le marché des capitaux en 2018. L'institution financière multilatérale compte y mobiliser une enveloppe de 8 milliards de dollars qui sera consacrée au soutien de ses pays membres régionaux (PMR). Il s'agit d'une décision approuvée par le Conseil d'administration de la Banque le 13 décembre dernier, selon une note d'information de l'institution.

Pour réussir ses levées de fonds, la BAD peut compter sur sa bonne réputation consolidée ses dernières années à travers ses investissements et la réussite de ses émission obligataires. Ainsi, explique la note d'information, jouissant d'une bonne réputation auprès des agences internationales de notation les plus connues comme Fitch, Moody's ou encore Standard & Poor's, la BAD peut s'appuyer sur divers instruments financiers devant lui permettre de réaliser des émissions libellées en diverses devises comme le dollar américains (EU), l'euro, le livre sterling et le dollar australien. « Nous avons accru notre visibilité sur les marchés des capitaux et nous continuerons à lever des fonds auprès des investisseurs du monde entier dans le but de fournir à nos clients des ressources compétitives », a confié Hassatou N'Sele, vice-présidente par intérim en charge des finances et de la trésorerie à la Banque.

Financer les pays membres régionaux
Cette nouvelle opération prévue par la BAD pour 2018 n'est que la suite logique de son engagement vis-à-vis des PMR. En novembre dernier déjà, l'institution panafricaine avait lancé un programme d'obligations sociales ciblant les défis de développement que le continent africain doit relever. Afin de s'assurer de la mise en œuvre de ses cinq priorités stratégiques (High 5), la BAD a lancé des obligations thématiques portant sur les piliers « Améliorer la qualité de vie des populations en Afrique », « Industrialiser l'Afrique », et « Éclairer l'Afrique et l'alimenter en énergie ».

A en croire le Top management de la Banque, la BAD poursuivra ses recherches en vue de pouvoir faire des émissions obligataires en devises africaines, dans le but de financer plus facilement ses opérations en monnaie locale et d'encourager le développement des marchés obligataires domestiques en Afrique. 
latribune afrique



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness



Blog Ecofinance
le 21/06/2018

Projet de création d’agropoles intégrés : Le premier sera installé au Sud du pays

Le projet de création de trois agropoles se...


Inscription à la newsletter









la rédaction | 21/06/2018 | 29 vues
Marie DIOUF | 19/06/2018 | 46 vues



Derniers tweets
Ecofinance.sn : Air Sénégal S.A répond à ses détracteurs : "Nos différents choix traduisent une démarche rigoureuse et cohérente"… https://t.co/rxi6kULs2S
Jeudi 21 Juin - 17:37
Ecofinance.sn : Air Sénégal S.A répond à ses détracteurs : "Nos différents choix traduisent une démarche rigoureuse et cohérente" L… https://t.co/3hanh9uRCm
Jeudi 21 Juin - 17:01