Connectez-vous S'inscrire

«Les taux de croissance enregistrés dans la zone de l'UEMOA sont largement supérieur à ceux des pays développés», Birima Mangara


Rédigé le 5 Juin 2018 à 17:45 | 0 commentaire(s) modifié le 5 Juin 2018 - 18:11


«Nos économies amorcent un virage décisif pour leur développement ». Tels sont les premiers mots qu’a prononcé le ministre délégué auprès du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan chargé du budget, Birima Mangara en marge de la journée d’information et de sensibilisation sur le marché financier de l’UMOA.


(Ecofinance.sn) : Le Cesag, les Universités privées et les Grandes écoles du Sénégal se sont rencontrés à l’occasion de la  journée d’information et de sensibilisation sur le marché financier de l’UMOA. La rencontre qui a réunit les hautes autorités du monde des finances, a été l’occasion de faire l’état de marché financier régional.

Venu assister à la cérémonie d’ouverture, le ministre Birima Mangara de déclarer : «Nos économies amorcent un virage décisif pour leur développement. En effet, les taux de croissance enregistrés par l'Afrique subsaharienne au cours des quatre dernières années et plus particulièrement ceux de la zone UEMOA sont ressortis en moyenne annuelle à 6,5 %, largement supérieur à ceux des pays développés qui oscillent autour de 3 %».

 Toutefois, poursuit-t-il, «ces niveaux restent insuffisants pour relever nos défis contemporains, mais doivent s’inscrire dans la durée pour lutter efficacement contre la pauvreté. Et, pour y arriver, il faut un financement efficient de nos économies qui nécessite tout de même la diversification des sources et instruments financiers».

Selon le ministre délégué auprès du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan chargé du budget, «les marchés financiers sont amenés à jouer un rôle essentiel. Or, il a été relevé et déploré dans l’UEMOA, la faiblesse de la culture boursière et de l’éducation financière notamment de la part du grand public».

A l’en croire, le Conseil Régional a initié un programme de communication à l'endroit du public de l'Union dont la présente rencontre destinée spécifiquement aux étudiants. Ce, conformément aux recommandations du rapport sur la réforme du marché financier régional adopté en mars 2016.

«Malgré les avancées notées sur le marché financier sous régional, les secteurs prioritaires de développement de nos Etats comme ceux de l’éducation, de l’énergie, du transport, et de la santé pour ne citer que ceux-là, nécessitent encore des besoins de financement importants», a-t-il conclut.
 



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 31/07/2018

CEMAC : dernière ligne droite pour mobiliser 130 milliards de Fcfa pour le secteur agricole

Le président de la Commission de la Communauté...











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Uemoa : accroissement de la production industrielle en mai 2018 https://t.co/zLWxzrBm5a https://t.co/zkdLd0KRju
Mardi 14 Août - 14:45
Ecofinance.sn : Un drone autonome pour éloigner les oiseaux des aéroports https://t.co/IgFjSUNpCB https://t.co/l8rdAOmTYr
Mardi 14 Août - 12:18
Ecofinance.sn : Ethiopian Airlines annonce de belles performances entre 2017-2018 https://t.co/bAlcxAn98b https://t.co/nENrjXm38l
Lundi 13 Août - 19:42
Ecofinance.sn : Cedeao : plus de 45 milliards FCFA de recettes enregistrés au premier semestre 2018 https://t.co/RM5MQ9fEq6 https://t.co/ZvEt47S6JD
Lundi 13 Août - 18:37





Facebook