Connectez-vous S'inscrire

Législation semencière: les agriculteurs dénoncent le « forcing » des institutions régionales


Rédigé le 10 Juillet 2018 à 17:58 | 0 commentaire(s) modifié le 10 Juillet 2018 - 18:04


Les membres et alliés du COASP et de la COPAGEN, s’indignent du forcing des institutions régionales pour harmoniser la législation semencière régionale au profit de l’industrie semencière en particulier et agrochimique de façon générale.


(Ecofinance.sn) : «Nous nous indignons alors de voir le Comité Régional des Semences et des Plants d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO-CILSS-UEMOA) se réunir à Dakar, du 9 au 11 juillet 2018, avec des acteurs semenciers de dix-sept pays (16 pays d’Afrique de l’Ouest, plus le Tchad) sans les Organisations Paysannes (OP) et la société civile souveraine, pour évaluer les progrès réalisés dans la mise en œuvre du règlement semencier régional harmonisé, » note-t-on dans le communiqué du Comité Ouest Africain des Semences Paysannes (COASP) parvenu à Ecofinance.sn

Attestant que  « tout ce qui est fait pour vous et sans vous se fait contre vous », les concernés ont déplorés cette consultation apprise  par le biais de la presse en ligne. Par ailleurs, ils jugent cet acte de «  manque de transparence et d’inclusivité » qui leur laissent  fortement à croire que c’est un « complot » qui est en train d’être monté contre les paysans et la souveraineté alimentaire.
Forcés à utiliser des semences non diversifiée, par l’arsenal juridique, les agriculteurs exigent que les semences paysannes soient renforcées, car pour eux c’est qui est marche déjà.

Pensant que ces semences nouvelles nécessitent l’utilisation massive d’engrais et, de pesticides chimiques de synthèse, en plus des énergies fossiles associées pour les opérations culturales mécanisées dans de grandes étendues de monoculture, les agriculteurs souhaitent la mise en œuvre des droits des agriculteurs, l’élargissement de l’assurance de qualité en soutenant la systématisation des modèles paysans, et le Financement et l’amélioration de l’investissement en faveur du développent des systèmes semenciers paysans. 



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 10/09/2018

HYDROCARBURES : ce qu’il faut comprendre sur les activités d’exploration-production

(Ecofinance.sn – Dakar) - Au Sénégal, le pétrole...











Derniers tweets
Ecofinance.sn : BRT : environ 239 milliards FCFA pour une exécution efficace du projet https://t.co/EPc2REbliE https://t.co/Jcz8BRc9Og
Mardi 18 Septembre - 20:45
Ecofinance.sn : Bus Rapid Transit : les impacts du projet sur la population https://t.co/3IIGXL862m https://t.co/a6zMY2DGmz
Mardi 18 Septembre - 19:44
Ecofinance.sn : Orange-MainOne : un partenariat pour plus de connectivité sur la côte ouest africaine https://t.co/bmuVWfstng https://t.co/9gKqQzAjdx
Lundi 17 Septembre - 13:50
Ecofinance.sn : (https://t.co/Vk9QRlmNek – Dakar) - L’Etat du Sénégal a maintenant de quoi prendre en charge, de manière durable, l… https://t.co/PrviUrzRXs
Samedi 15 Septembre - 15:42





Facebook