Connectez-vous S'inscrire
economie, finance : l'actualité au senegal et en afrique

Le NEPAD se félicite des avancées réalisées en Afrique


Rédigé le 26 Janvier 2018 à 17:12 | 0 commentaire(s) modifié le 26 Janvier 2018 - 17:18


L'Agence du NEPAD a annoncé ce 25 janvier 2018 avoir accompli des progrès dans le cadre de l'amélioration des services de santé et de nutrition. L'organisme panafricain a notamment mis en avant son projet de traité pour la création de l'Agence africaine des médicaments. Une institution très attendue.


(Ecofinance.sn Dakar) - 

L'agence du NEPAD avance à grands pas dans son projet d'Agence africaine des médicaments (AAM). Dans un communiqué portant sur l'accélération de la réalisation de l'Agenda de développement de l'Afrique (Agenda 2063) et annonçant son rapport annuel 2017, l'organisme a assuré que des progrès ont été fait dans ce sens.

« Des réalisations ont été accomplies s'agissant de l'amélioration des services de santé et de nutrition, notamment un projet de traité pour la création de l'Agence Africaine des Médicaments visant à assurer l'approvisionnement en médicaments sûrs et efficaces sur le continent », peut-on lire dans le document.

D'après l'agence du NEPAD, il s'agit d'une institution qui sera soumise à l'autorité de Programme africain d'harmonisation des réglementations en matière de médicaments (AMRH) et qui supervisera « l'enregistrement d'une liste précise de médicaments et coordonnera les systèmes d'harmonisation régionaux sur le continent », explique-t-on. Il faut dire qu'il s'agit d'un projet qui est très attendu.

Des avancées dans le domaine technologique et de l'entrepreneuriat

 
 
 

Le rapport annuel 2017 de l'Agence NEPAD a aussi traité des avancées accomplies par l'organisation dans les domaines des technologies et de l'entrepreneuriat. L'Agence souligne que dans ces domaines, ses résultats incluent « l'application du forçage génétique pour l'élimination du paludisme ; l'application de la technologie des drones pour l'agriculture et la sécurité alimentaire ; et la promotion de micro-réseaux pour étendre l'accès à l'énergie en Afrique ».

Selon l'organisme panafricain, concernant « la durabilité et de la capacité de résilience », il y a aussi beaucoup avancées importantes à signaler en matière de contribution à la« position unifiée de l'Afrique » dans les conventions mondiales sur le changement climatique et de renforcement de la résilience environnementale.
 




Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir