Connectez-vous S'inscrire

Le Maroc ne cherche aucunement à perturber la marche intégrationniste réussie de la région ouest africaine


Rédigé le 30 Mars 2018 à 15:53 | 0 commentaire(s) modifié le 30 Mars 2018 - 15:56



Le Maroc ne cherche aucunement à perturber la marche intégrationniste réussie de la région ouest africaine ni à la dénaturer et encore moins à le déséquilibrer selon le Président Brahim Fassi Fihri de l’Institut Amadeus. Il a prononcé ces mots à l’ouverture du panel sur l’« Adhésion du Maroc à la CEDEAO : fondement, enjeux et perspectives communes », tenu ce jeudi 29 mars à Dakar par l’institut Amadeus.
La demande d’adhésion du Maroc ne constitue en aucun cas au lancement d’une  quelconque OPA sur la Cedeao
 
C’est un Président percutant et rassurant qui a tenu à lever  des inquiétudes légitimes, et dissiper les craintes, des populations ouest africaines et en particulier du secteur privé. « La demande d’adhésion du Maroc ne constitue en aucun cas au lancement d’une  quelconque OPA sur la Cedeao. Il ne s’agit pas du tout d’un acte hégémonique encore moins impérialiste comme le prétendent  malheureusement certains dans la région, ou d’une volonté de s’imposer par  le haut sans une écoute attentive. « Cette demande correspond à une volonté marocaine d’enrichissement mutuelle,  d’équilibre consolidé et  de synergies collectives, ce qui lui confère un objectif fondamentalement stratégique pour les deux parties », martèle le Président Fihri. Poursuivant, il ajoute que le Maroc compte beaucoup sur le Sénégal pour faciliter son intégration  dans la région.

Quant à l’Ambassadeur du Maroc au Sénégal, M.Talen Barrada , il a tenu à affirmer que « la  volonté d’adhésion du Maroc dans la CEDEAO est stratégique mais elle ne se fera pas sans le Sénégal ». Et comme pour étayer ses propos, il a rappelé les relations de fraternité qui lient les deux pays.  
 
Amina Diouf



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 10/09/2018

HYDROCARBURES : ce qu’il faut comprendre sur les activités d’exploration-production

(Ecofinance.sn – Dakar) - Au Sénégal, le pétrole...











Derniers tweets
Ecofinance.sn : BRT : environ 239 milliards FCFA pour une exécution efficace du projet https://t.co/EPc2REbliE https://t.co/Jcz8BRc9Og
Mardi 18 Septembre - 20:45
Ecofinance.sn : Bus Rapid Transit : les impacts du projet sur la population https://t.co/3IIGXL862m https://t.co/a6zMY2DGmz
Mardi 18 Septembre - 19:44
Ecofinance.sn : Orange-MainOne : un partenariat pour plus de connectivité sur la côte ouest africaine https://t.co/bmuVWfstng https://t.co/9gKqQzAjdx
Lundi 17 Septembre - 13:50
Ecofinance.sn : (https://t.co/Vk9QRlmNek – Dakar) - L’Etat du Sénégal a maintenant de quoi prendre en charge, de manière durable, l… https://t.co/PrviUrzRXs
Samedi 15 Septembre - 15:42





Facebook