Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

La Brvm procède à la cotation de cinq sukuk d'un montant de 766 milliards de FCFA


Rédigé le Mercredi 19 Octobre 2016 à 21:33 | Lu 43 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinance.sn (Dakar) - La Brvm) a admis à sa cote les cinq premiers sukuk émis par la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Togo sur le marché financier régional de l’Uemoa.


La Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) a admis à sa cote, le mardi 18 octobre 2016, les cinq  premiers sukuk émis par la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Togo sur le marché financier régional de l’UEMOA. 

Cette cotation a eu lieu en marge du 2ème forum sur la finance islamique en Afrique tenu à Abidjan, précise la Brvm dans un communiqué.

"Cette première cotation va renforcer l’attractivité et la liquidité de ses obligations islamiques, particulièrement pour les porteurs personnes physiques, tout en assurant le succès des futures émissions des Etats de l’Union", souligne le document.

Selon la Brvm, "les sukuk constituent des sources innovantes de financement des économies. Outre les Etats, les institutions financières et les entreprises du secteur privé sont invitées à émettre des sukuk pour le financement des économies de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) en vue d’accélérer sa croissance". 

"Pour le président du conseil d’administration de la Brvm, Pierre Atépa Goudiaby : "la Brvm a accompli sa mission d’organisation du marché secondaire, en admettant à sa cote, le même jour, cinq (5) emprunts Sukuk, de trois (3) pays différents, émis en monnaie locale : une première. Elle confirme ainsi son engagement à accompagner le développement de la finance islamique au sein de l’Uemoa".

La Société islamique pour le développement du secteur privé (Sid), filiale de la Banque islamique de développement est le grand artisan de ces opérations avec le concours des sociétés de gestion et d’intermédiation et des sociétés de gestion des fonds communs de titrisation. Elle confirme ainsi son soutien au développement de l’Afrique. 

Pour le directeur général de la Sid, Khaled Al Aboodi : "cette cotation est l’une des plus importantes jamais encore réalisées à travers le monde et la Sid est fière d’en être l’un des acteurs". 


 




blog Ecofinance

Bourde 2017
BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy

BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 7 - Mosquée Serigne Babacar Sy


Inscription à la newsletter



Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Air Sénégal en tournée dans la sous région avec l’ATR-72 600 https://t.co/RBTZZQrJHo https://t.co/WNwtUvCXZ6
Lundi 11 Décembre - 14:54
Ecofinance.sn : Lomé : un terrain de 10.000m2 pour la Chambre consulaire régionale de l’UEMOA Le siège de la Chambre consulaire rég… https://t.co/xiunN78265
Lundi 11 Décembre - 13:29
Ecofinance.sn : Conférence mondiale pour l’éducation : La composition du comité scientifique connue https://t.co/uczQCY6MEn https://t.co/Ge45JfJ2DR
Lundi 11 Décembre - 13:29
Ecofinance.sn : Le budget 2018 du ministre de l'Education nationale en hausse de plus de 10 milliards Le budget 2018 du ministre de… https://t.co/q91vuMUJ24
Lundi 11 Décembre - 13:29
Ecofinance.sn : Les enfants de Somalie ne sont pas responsables de l'endettement de leur pays julius Nyerere, le premier président… https://t.co/Gspc93Bemr
Lundi 11 Décembre - 13:29