Connectez-vous S'inscrire

La BOAD s'engage pour 106 milliards Fcfa au profit de cinq pays membres


Rédigé le 29 Septembre 2017 à 15:11 | 0 commentaire(s) modifié le 29 Septembre 2017 - 16:24


La Banque ouest-africaine de développement a acté de nouveaux engagements au profit de la Côte d'Ivoire, du Sénégal, de la Guinée Bissau, du Niger et du Burkina Faso pour un total de 106 milliards de francs CFA. Ces engagements portent sur des prêts à moyen et longs termes, deux opérations de garantie et contre-garantie et une prise de participation.


La BOAD s'engage pour 106 milliards Fcfa au profit de cinq pays membres
La BOAD s'engage pour 106 milliards Fcfa au profit de cinq pays membres
Le Conseil d'administration de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a approuvé diverses opérations au bénéfice de cinq de ses pays membres. Il s'agit de la Côte d'Ivoire, du Sénégal, de la Guinée Bissau, du Niger et du Burkina Faso.

Lors de sa 106ème réunion qui s'est tenue à Abidjan, la capitale ivoirienne, sous la présidence de Christian Adovelande, président du Conseil, et au cours de laquelle, il a approuvé les Directives générales pour l'actualisation des Perspectives financières 2017-2021 et la préparation du budget-programme 2018-2020 de la BOAD, l'institution financière multilatérale s'est engagée pour une somme totale de 106 milliards de francs CFA.

D'après des sources bancaires, ont été approuvé, trois prêts à moyen et long termes pour un montant total de 75 milliards de francs CFA, deux opérations de garantie et contre-garantie à court terme pour 30 milliards de francs CFA et une prise de participation pour un montant de 825 millions de francs CFA. Notons que ces nouvelles opérations approuvées par le conseil d'administration de la BOAD, portent à un total de 4 929,1 milliards de francs CFA, le montant cumulé des financements (toutes opérations confondues) de la Banque multilatérale.

Trois projets infrastructurels approuvés dans la sous-région
Les prêts à moyen et à long terme approuvés pour un total de 75 milliards de francs CFA sont destinés au financement partiel de trois projets infrastructurels dans trois pays différents.

En effet, il y a le projet de construction d'une centrale solaire photovoltaïque de puissance de 20 MWc à Bissau et de deux minicentrales solaires photovoltaïques de 1 MWc à Gabu et à Canchungo (Guinée-Bissau). L'objectif de ce projet qui bénéficie de 25 milliards francs CFA, est de permettre un accès à l'énergie à 500.000 habitants, de réduire de 24.000 tonnes l'émission de gaz à effet de serre et d'alléger les tâches ménagères par l'installation de moulins et de plateformes et un approvisionnement en eau potable.

Au Burkina Faso, 30 milliards de francs CFA iront à la Tranche prioritaire du Programme d'Entretien Routier 2017-2019. Il s'agira de l'entretien périodique et la pose d'une nouvelle couche de revêtement en béton bitumineux sur les routes Ouagadougou-Kongoussi (108 km) et Sakoinsé-Koudougou (42 km) et l'aménagement de voies urbaines à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso (27,1 km). Le dernier projet financé à hauteur de 20 milliards francs CFA, porte sur la construction de 1.350 salles de classe et ouvrages annexes au Sénégal pour remplacer les abris provisoires. Première phase d'un projet qui vise 1.850 salles de classe, il permettra à 81.000 enfants d'apprendre dans les conditions propices et à réduire le taux d'abandon scolaire de 50% dans 14 régions du pays.

Trois opérations financières visées
Les opérations financières représentent près de 31 milliards de francs CFA dans l'engagement de la BOAD, au Niger et en Côte d'Ivoire. L'institution vise une prise de participation au capital social de la Banque de l'habitat du Niger. Celle-ci dispose d'un capital de 10 milliards de francs CFA et a pour vocation de soutenir la réalisation de logements sociaux, économiques et de standing. La BOAD va y investir 825 millions de francs CFA.

En Côte d'Ivoire, deux opérations sont ciblées. 25 milliards de francs CFA sont accordés comme garantie d'une facilité à court terme débloquée par la Société générale de banques (SGB) en Côte d'Ivoire à la Compagnie ivoirienne d'électricité et 5 milliards de francs CFA sont accordés comme contre-garantie dans le cadre d'une facilité à court terme octroyée par la SGB en Côte d'Ivoire à la Société des Energies de Côte d'Ivoire.
Ibrahima Guindo




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 31 Juillet 2018 - 10:38 Santé : la contre-attaque des homéopathes

Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 31/07/2018

CEMAC : dernière ligne droite pour mobiliser 130 milliards de Fcfa pour le secteur agricole

Le président de la Commission de la Communauté...











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Uemoa : accroissement de la production industrielle en mai 2018 https://t.co/zLWxzrBm5a https://t.co/zkdLd0KRju
Mardi 14 Août - 14:45
Ecofinance.sn : Un drone autonome pour éloigner les oiseaux des aéroports https://t.co/IgFjSUNpCB https://t.co/l8rdAOmTYr
Mardi 14 Août - 12:18
Ecofinance.sn : Ethiopian Airlines annonce de belles performances entre 2017-2018 https://t.co/bAlcxAn98b https://t.co/nENrjXm38l
Lundi 13 Août - 19:42
Ecofinance.sn : Cedeao : plus de 45 milliards FCFA de recettes enregistrés au premier semestre 2018 https://t.co/RM5MQ9fEq6 https://t.co/ZvEt47S6JD
Lundi 13 Août - 18:37





Facebook