Connectez-vous S'inscrire

La BEAC table sur une croissance de 4,2% en RCA


Rédigé le 24 Juillet 2018 à 10:30 | 0 commentaire(s) modifié le 24 Juillet 2018 - 10:39


Intervenant en fin de semaine dernière au terme de la réunion trimestrielle du Comité monétaire pour la République centrafricaine à Bangui, le vice-gouverneur de la Banque des Etats de l'Afrique centrale, Dieudonné Evoumékou, a annoncé pour le pays, un taux de croissance économique de 4,2%.


La BEAC table sur une croissance de 4,2% en RCA
Pour le vice-gouverneur de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC), Dieudonné Evoumékou, la République centrafricaine (RCA) traverse une bonne phase économique. Le responsable qui s'exprimait en fin de semaine dernière à l'issue de la réunion trimestrielle du Comité monétaire pour la RCA à Bangui a indiqué que pour cette année, la croissance économique du pays pourrait atteindre 4,2%. Une croissance qu'il faudrait consolider, selon Evoumékou.
«Ce taux de croissance nettement au-dessus de la moyenne mondiale et de la sous-région est à encourager pour la stabilisation de la zone monétaire», a déclaré Dieudonné Evoumékou. Selon lui, il faudra faire encore relever plusieurs défis pour parvenir à une meilleure situation. «La BEAC est en train de relever les défis concernant, entre autres, la croissance, l'industrialisation, les réserves de changes», a-t-il laissé entendre.

Retour des opérateurs économiques

Cette performance économique de la RCA est à imputer aux activités dans les secteurs agricole, sylvicole, minier et commercial, mais également à un retour progressif de la confiance des agents économiques, expliquent plusieurs sources au sein du gouvernement.

 

Retour des opérateurs économiques

Cette performance économique de la RCA est à imputer aux activités dans les secteurs agricole, sylvicole, minier et commercial, mais également à un retour progressif de la confiance des agents économiques, expliquent plusieurs sources au sein du gouvernement.

Concernant le retour de confiance, la Banque mondiale avait débloqué avril dernier une somme de 5 milliards de francs CFA pour financer le renforcement des capacités du ministère centrafricain du Plan et de l'économie, mais surtout pour doter le pays d'un nouveau code minier plus attractif et susceptible d'attirer des investissements.

Selon le plan minier national établi avec l'appui de la Banque Mondiale en mars 1995, la Centrafrique compte au moins 470 indices minéraux constitués de substances énergétiques, non métalliques, de métaux non ferreux, de diamant et or. Mais jusqu'à aujourd'hui, seuls le diamant et l'or sont exploités... de manière artisanale.
 

la rédaction



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 31/07/2018

CEMAC : dernière ligne droite pour mobiliser 130 milliards de Fcfa pour le secteur agricole

Le président de la Commission de la Communauté...











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Etats-Unis : le moral des ménages poursuit sa dégradation https://t.co/y4I0VUEt7X https://t.co/eoL112LPjj
Vendredi 17 Août - 18:12
Ecofinance.sn : Uemoa : lente reprise des activités du marché boursier régional en mai 2018 https://t.co/3SGHIpU5fD https://t.co/ypREhqJpCv
Jeudi 16 Août - 13:27
Ecofinance.sn : Uemoa : progression de la situation monétaire en mai 2018 https://t.co/AeUjz6d7vX https://t.co/Dc3FHvH02d
Jeudi 16 Août - 13:07
Ecofinance.sn : Manque d’eau à Dakar : Las Plamas la résiliente, n’acceptera plus jamais ! https://t.co/ywVI3xsxR7 https://t.co/mf889kaS9q
Jeudi 16 Août - 12:37





Facebook