Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

L’impact des prix des produits alimentaires sur le développement agricole durable


Rédigé le Jeudi 29 Septembre 2016 à 12:28 | Lu 47 fois | 0 commentaire(s)


Ecofinance.sn (Dakar) - Les ministre de l'Agriculture se réunissent sur les tendances à long terme des cours des produits et leurs conséquences pour le développement agricole durable.


Le prix des produits alimentaires comme la pomme ont un impact sur le développement agricole durable.
Le prix des produits alimentaires comme la pomme ont un impact sur le développement agricole durable.
L’impact des tendances des prix sur le développement durable, y compris la sécurité alimentaire et nutritionnelle, les revenus et le commerce, en particulier dans les pays en développement, fera l’objet d’une réunion ministérielle qui se tiendra le 3 octobre au siège de l'Organisation des Nations-Unies pour l'alimentation et l'agriculture (Fao), à Rome, annonce l'organisation dans un communiqué.

Une occasion pour les ministres de l’Agriculture et du Commerce de 20 pays, ainsi que d’autres hauts fonctionnaires et experts d’échanger leurs points de vue, de partager leurs expériences et de discuter des implications politiques spécifiques liées à l’évolution sur le long-terme des prix agricoles, avec notamment l’éventualité de pics périodiques.

Selon la même source, les participants se pencheront également sur la situation des prix des produits agricoles qui connaît actuellement une baisse et ce, face aux efforts de la communauté internationale visant à atteindre les Objectifs de développement durable et ceux relatifs au Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Ces discussions seront axées sur plusieurs thèmes, à savoir les politiques commerciales à adopter face aux défis liés au changement climatique, à la malnutrition et à la dépendance envers les matières premières. L’évolution des politiques commerciales en matière d’alimentation et d’agriculture et leur contexte seront également à l’ordre du jour.

«Les prix des produits agricoles ont connu plusieurs hausses exceptionnelles entre 2008 et 2012, déclenchant des ‘‘émeutes de la faim’’ dans de nombreux pays», rappelle l’organisation onusienne.
«Si les prix sont devenus moins volatils et diminuent de manière constante, ils demeurent néanmoins plus élevés que dans les années 1990», ajoute-t-elle.
 
 
 




Dans la même rubrique :
< >

blog Ecofinance

Bourde 2017
BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy

BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 7 - Mosquée Serigne Babacar Sy


Inscription à la newsletter



Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Téléphonie fixe : la Sonatel ultra-dominatrice https://t.co/3cYF2G5GLQ https://t.co/gM3OwH9AQu
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : Le parc de lignes de téléphonie fixe en recul de 0, 23 % au 3e trimestre https://t.co/kicl5zkyMd https://t.co/rP6s2y8bny
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : FORUM SUR LES INVESTISSEURS DE LA MICROFINANCE : Les participants pour une meilleure inclusion financière Lors du F… https://t.co/6fEnviHr4U
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : AMINATA ANGELIQUE MANGA, MINISTRE DE L’ECONOMIE SOLIDAIRE ET DE LA MICROFINANCE : «L’Etat accorde une grande import… https://t.co/fbP1YivJ7N
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : Avènement de Bale II et Bâle III : Des changements très importants pour la banque L’avènement des normes Bâle II et… https://t.co/ZgOmMhJ2kw
Mardi 12 Décembre - 13:35