Connectez-vous S'inscrire

L’exposition ‘’Lumières d’Afriques’’ pour l’accès à l’énergie en escale à Abidjan


Rédigé le 30 Avril 2016 à 14:55 | 0 commentaire(s) modifié le 30 Avril 2016 - 15:12


Ecofinance.sn (Dakar) - Cinquante-quatre artistes africains exposent depuis mercredi leurs œuvres à la Fondation Donwahi pour l’art contemporain, à Abidjan.


L’exposition ‘’Lumières d’Afriques’’ pour l’accès à l’énergie en escale à Abidjan
Dénommé ‘’Lumières d’Afriques’’, cette exposition est organisée sous les auspices de la Banque africaine de développement (Bad) et du Fonds african artists for development (Aad).

Elle réunit 54 œuvres créées par 54 artistes africains contemporains de renommée mondiale, pour chacun des 54 pays qui composent le continent, selon un communiqué de la Bad transmis à ecofinance.sn.

«Photographies, peintures, sculptures, installations, vidéos et performances…, l’enjeu de l’accès à l’électricité en Afrique y est représenté sous toutes ses formes», selon la même source.

Le texte ne tarit pas d’éloges sur la qualité du travail réalisé par les artistes. «Il suffit d’égrener quelques-uns des titres des œuvres ainsi exposées pour avoir un aperçu de la créativité qui nourrit l’exposition : ‘’Soleil pour tous’’ une acrylique sur toile du rwandais Epaphrodite Binamungu ; ‘’ANGUKA(Chute)’’, des lettres en capitale partiellement éclairées pour composer ce mot ‘’Anguka’’ de la tanzanienne Rehema Chachage (…)».

«Cette exposition nous donne l’occasion de voir le potentiel de l’Afrique, sa capacité – ainsi que la nôtre – à accomplir de grandes choses», a déclaré le président de la Bad, Akinwumi Adesina, lors du vernissage de l’exposition, mardi 26 avril. Une douzaine des artistes exposés avaient fait le déplacement à Abidjan pour le coup d’envoi de cette manifestation.

«Si la Bad est ainsi associée à cette exposition, c’est que ‘’Lumières d’Afriques’’ incarne l’une de ses 5 grandes priorités, l’un des « High 5  » qu’a définis le président Adesina dès son entrée en fonction : éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie. Car, ainsi qu’il l’a souligné lors du vernissage, «il n’y a pas d’avenir, de croissance ni de progrès sans électricité.»
 
La Banque compte investir 12 milliards de dollars EU dans l'énergie au cours des cinq prochaines années. Et vise «un accès universel à l’électricité d’ici à 2025», a ainsi expliqué Audrey Rojkoff, coordinatrice des opérations du Fonds vert pour le climat  au sein du département de l’Energie, de l’Environnement et du Changement climatique  de la Bad, face aux artistes et aux journalistes venus découvrir l’exposition quelques heures avant le vernissage.
 
 Et de souligner : «Il existe un lien évident entre le travail qu’accomplit la Banque africaine de développement et le message que délivre cette exposition».
 
‘’Lumières d’Afriques’’ a été initiée dans le cadre de la COP21, lors de laquelle le continent africain a fait entendre sa voix pour défendre ses intérêts dans la lutte contre le changement climatique, grâce au soutien de la Bad et de ses deux partenaires, l’Union africaine / Nepad et la Commission économique pour l’Afrique, qui lui ont donné une visibilité certaine au sein d’un Pavillon Afrique  dédié.
 
Inaugurée à Paris, au théâtre national de Chaillot, en novembre 2015, l’exposition itinérante ‘’Lumières d’Afriques’’ effectue à Abidjan sa première escale. D’autres capitales, en Afrique et ailleurs, suivront. La fondation Schneider Electric, Orange et le cabinet conseil Tilder sont également associés à l’exposition en tant que partenaires.
El Hadji Oumar SY



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 10/09/2018

HYDROCARBURES : ce qu’il faut comprendre sur les activités d’exploration-production

(Ecofinance.sn – Dakar) - Au Sénégal, le pétrole...











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Corruption au Sénégal : une législation sur la protection des dénonciateurs préconisée https://t.co/gl9Kph8TrL https://t.co/nofcsBjmpB
Mercredi 17 Octobre - 22:19
Ecofinance.sn : Guinée – Guinée-Bissau : 33 milliards FCFA de la BAD pour un projet d’interconnexion routière… https://t.co/i950OLWPoY
Vendredi 12 Octobre - 12:34
Ecofinance.sn : Décideurs, agissez-vous pour l’épanouissement des adultes de demain https://t.co/lWxOOON4v8 https://t.co/gokMkJhYi1
Jeudi 11 Octobre - 18:04
Ecofinance.sn : La croissance du tourisme international reste vigoureuse https://t.co/lVZIrU3mKr https://t.co/Xz8zVargZ0
Jeudi 11 Octobre - 15:04





Facebook