Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
   

L’activité économique s’est consolidée en octobre


Rédigé le Mercredi 27 Décembre 2017 à 14:29 | Lu 58 fois | 0 commentaire(s)


L’activité économique interne (hors agriculture et sylviculture) s’est consolidée de 2,5%, en octobre 2017, portée par les secteurs secondaire (+9,6%), primaire (+33,3%) et tertiaire (+0,9%).


Le constat a été dresse par la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE), dans son  Point mensuel de conjoncture.
« En variation glissante sur un an, une croissance de 5,4% de l’activité économique hors agriculture et sylviculture est notée, en octobre 2017, à la faveur d’une bonne évolution d’ensemble du primaire (+6,6%), du secondaire (+12,4%), du tertiaire (+4,6%) et de l’administration publique (+8,0%) », souligne la DPEE.
 
Le secteur primaire (hors agriculture et sylviculture)  s’est consolidé de 33,3%, en variation mensuelle en octobre 2017,  grâce à l’élevage (+40,1%), souligne la DPEE.

Elle indique que « le sous-secteur de la pêche s’est également bien comporté (+2,4%) ». Sur une base annuelle, elle relève une progression de 6,6% du secteur primaire (hors agriculture et sylviculture), portée par l’élevage (+7,8%). « La pêche s’est, pour sa part, repliée de 0,1% sur la période ».
 
En octobre 2017, le secteur secondaire s’est conforté de 9,6%, en variation mensuelle. Cette performance est, principalement, attribuable à la bonne tenue de la construction (+24,7%), de la fabrication de matériaux de construction (+30,2). Elle a, toutefois, été atténuée par les faibles résultats observés dans les conserveries de viande et de poissons (- 27,4%), la fabrication de boissons (-63,1%) et l’« égrenage de coton et fabrication de textiles » (-66,2%).
 
Sur une base annuelle, le secteur secondaire a également progressé de 12,4%, au cours du mois d’octobre 2017, essentiellement porté par la construction (+50%), les activités extractives (+14,9%), la production d’énergie (+8,6%) et la fabrication de matériaux de construction (+15,5%).

Par contre, les conserveries de viande et de poissons (-21,5%), la fabrication de boissons (-61,4%) et l’«égrenage de coton et fabrication de textiles » (-95,4%) se sont particulièrement contractés sur la période.




blog Ecofinance
le 17/04/2018

L’UE et le Maroc négocient un nouvel accord de pêche, sans le Front Polisario

Les Etats membres de l'Union européenne ont lancé...


Inscription à la newsletter




Tags







Derniers tweets
Ecofinance.sn : Macky cède Tigo à Yérim Sow et Cie : Wari perd le combat   Fin du bras de fer Wari-Millicom. Le président de l… https://t.co/o8Xgx5ERo9
Vendredi 20 Avril - 17:24
Ecofinance.sn : Les activités extractives impactent négativement sur les droits humains, selon le président du CNDH Au Sénégal, les… https://t.co/wqH5JNcoHh
Vendredi 20 Avril - 14:39