Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Hausse de 157,5 milliards du chiffre d’affaires d’Onatel Bf.


Rédigé le Mardi 21 Février 2017 à 05:18 | Lu 142 fois | 0 commentaire(s)


Onatel Bf fait un chiffre d'affaires annuel en hausse de 9 pour cent, à 157,5 milliards de Fcfa.


(Ecofinance.sn - Dakar) - Le chiffre d’affaires d’Office national des télécommunications du Burkina faso (Onatel Bf) progresse de 9 pour cent, sur l'année 2016, et ressort à 157,5 milliards de F Cfa contre 144,8 milliards de F Cfa en 2015, annonce un communiqué de presse de l’opérateur.

Le texte explique cette croissance essentiellement par les revenus générés par le trafic sortant prépayer mobile et l’acheminement des appels internationaux. Il fait également du résultat d’exploitation qui est en hausse de 6 pour cent et qui s’établit à 40 milliards de F Cfa. 

Selon la même source, le résultat net de l'opérateur global de télécommunications du Burkina Faso recule légèrement de 5 pour cent, à 24,04 milliards de F Cfa, du fait principalement de la pénalité Arcep de 5 milliards de F Cfa suite aux dysfonctionnements constatés durant la période de crise sociale et qui fait l’objet d’un recours.
 
«La base clients progresse de 4 pour cent, à 7,1 millions de clients, tirée par l’activité téléphonie mobile (7,01 millions de clients). Le parc Internet a baissé de 9 pour cent pour 13 515 clients, tandis que l’Internet mobile progresse de 28 pour cent pour 1 769 689 clients», souligne le communiqué.
 
«La mise en service des équipements multiservices access node (Msan) combinée aux efforts de fiabilisation des lignes réseaux a permis de redresser l’activité fixe», poursuit-il.
 
«Les investissements ont été renforcés (28 milliards de F Cfa) afin d’améliorer la qualité du réseau et de l’étendre», ajoute-t-il.
 
La direction générale de la société de télécommunication informe de la reprise du litige avec la douane, le conseil des ministres du 1er février 2017 ayant instruit le ministère de l’Economie, des Finances et du Développement de prendre toutes les dispositions pour le recouvrement des droits simples et la négociation, par la suite, des pénalités y afférentes.
 
Un dividende brut de 707,5 F Cfa par action sera proposé à l’assemblée générale pour une mise en paiement prévue à partir du 1er juin 2017.
 




Dans la même rubrique :
< >

blog Ecofinance
le 06/12/2017

UEMOA : Le montant moyen des soumissions hebdomadaires en hausse en octobre

(Ecofinance.sn Dakar) - Selon le Bulletin mensuel...


Bourde 2017
BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy

BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 7 - Mosquée Serigne Babacar Sy


Inscription à la newsletter



Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Forum économique international : La Francophonie partenaire privilégié de la Conférence de Paris Après Montréal, To… https://t.co/Eo33vqvfrt
Vendredi 8 Décembre - 16:28
Ecofinance.sn : Une start-up nigériane sélectionnée dans le programme d'Airbus BizLab pour ses drones La start-up nigériane Aerial… https://t.co/aZS6QPfgWg
Vendredi 8 Décembre - 16:28
Ecofinance.sn : Enfance: Moins d’une naissance sur deux est enregistrée en Afrique subsaharienne Quatre-vingt-quinze millions d’enf… https://t.co/Z5yAHieQRk
Vendredi 8 Décembre - 16:28
Ecofinance.sn : UEMOA : Dynamisme de l’activité économique au troisième trimestre Lors de sa quatrième réunion ordinaire au titre d… https://t.co/JAaTIGCfHz
Vendredi 8 Décembre - 16:28
Ecofinance.sn : L’AIBD ouverte à la circulation aérienne https://t.co/c4grdDh0lI https://t.co/Ee3eVR0azt
Vendredi 8 Décembre - 16:28