Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Hausse continue des prix des céréales en janvier 2017


Rédigé le Vendredi 3 Février 2017 à 05:22 | Lu 55 fois | 0 commentaire(s)


La récolte céréalière mondiale et les stocks devraient atteindre des niveaux record.


Ecofinance.sn – Dakar) -  L'Indice du Fonds des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) des prix des produits alimentaires a nettement augmenté en janvier, une hausse stimulée par le sucre et les céréales, malgré l'approvisionnement régulier des marchés mondiaux. Selon l’organisation onusienne, il pourrait bien atteindre son plus haut niveau en 2 ans.

 L'Indice Fao des prix des produits alimentaires  affichait une moyenne de 173,8 pour cent en janvier, atteignant ainsi son plus haut niveau en près de deux ans et réalisant un bond de 2,1 pour cent par rapport à décembre et de 16,4 pour cent par rapport à janvier.

L'Indice Fao des prix du sucre a effectué un bond spectaculaire de 9,9 pour cent au cours du mois, le résultat d'un resserrement de l'offre sur une longue période au Brésil, en Inde et en Thaïlande.

L'Indice Fao des prix des céréales a augmenté de 3,4 pour cent depuis décembre, pour atteindre son plus haut niveau en six mois, et a notamment entraîné une hausse de la valeur du blé, du maïs et du riz.

Les marchés du blé ont dû faire face à des conditions climatiques défavorables qui ont nui aux cultures saisonnières et ont contribué à la réduction des plantations aux États-Unis, tandis que la hausse des prix du maïs a principalement reflété une forte demande et des perspectives de récoltes incertaines en Amérique du Sud.

Les prix mondiaux du riz ont également augmenté, cela est en partie dû au programme d'approvisionnement de l'État indien, qui a eu pour effet de diminuer les quantités disponibles pour l'exportation.

L'Indice Fao des prix des produits alimentaires est un indice pondéré par les échanges commerciaux qui permet de suivre l'évolution des prix des cinq principaux groupes de produits alimentaires sur les marchés internationaux.

Même si pour la cinquième fois consécutive l'Indice a baissé de manière générale en 2016, le mois de janvier marque pourtant une sixième hausse mensuelle d'affilée.

L'Indice Fao des prix des huiles végétales a augmenté de 1,8 pour cent, principalement en raison de la faiblesse des stocks mondiaux d'huile de palme et d'une reprise de la production relativement lente dans le Sud-est de l'Asie. Les prix de l'huile de soja, par contre, ont baissé face aux prévisions faisant état d'une large disponibilité à l'échelle mondiale.

L'Indice Fao des prix des produits laitiers reste inchangé depuis décembre, contrastant avec la hausse de 50 pour cent enregistrée entre mai et décembre l'année dernière.

L'Indice Fao des prix de la viande reste également pratiquement inchangé, avec notamment une augmentation des cotations de viande bovine - le résultat de la reconstitution de troupeaux en Australie - qui a été compensée par des prix moins élevés pour la viande ovine et d'autres sortes de viande.
 




Dans la même rubrique :
< >

blog Ecofinance

Bourde 2017
BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy

BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 7 - Mosquée Serigne Babacar Sy


Inscription à la newsletter



Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Air Sénégal en tournée dans la sous région avec l’ATR-72 600 https://t.co/RBTZZQrJHo https://t.co/WNwtUvCXZ6
Lundi 11 Décembre - 14:54
Ecofinance.sn : Lomé : un terrain de 10.000m2 pour la Chambre consulaire régionale de l’UEMOA Le siège de la Chambre consulaire rég… https://t.co/xiunN78265
Lundi 11 Décembre - 13:29
Ecofinance.sn : Conférence mondiale pour l’éducation : La composition du comité scientifique connue https://t.co/uczQCY6MEn https://t.co/Ge45JfJ2DR
Lundi 11 Décembre - 13:29
Ecofinance.sn : Le budget 2018 du ministre de l'Education nationale en hausse de plus de 10 milliards Le budget 2018 du ministre de… https://t.co/q91vuMUJ24
Lundi 11 Décembre - 13:29
Ecofinance.sn : Les enfants de Somalie ne sont pas responsables de l'endettement de leur pays julius Nyerere, le premier président… https://t.co/Gspc93Bemr
Lundi 11 Décembre - 13:29