Connectez-vous S'inscrire

Gestion des forêts transfrontalierères: La Banque mondiale organise un atelier à Kaolack


Rédigé le 24 Juillet 2018 à 10:05 | 0 commentaire(s) modifié le 24 Juillet 2018 - 10:20


Selon un communiqué, la Banque mondiale organise un atelier sous-régional sur la gestion des forêts transfrontalières entre le Sénégal, la Gambie et la Guinée-Bissau, le 26 juillet 2018 à Kaolack.


Gestion des forêts transfrontalierères: La Banque mondiale organise un atelier à Kaolack
La même source informe que les commissaires à l'Energie et à l'Environnement de la CEDEAO participeront aussi à l’atelier ainsi que des cadres de haut niveau des institutions gouvernementales des trois pays, de la Banque Mondiale, du Centre Régional pour les Energies Renouvelables et l’Efficacité Energétique et d'autres acteurs clés de la gestion forestière et de l'énergie domestique (biomasse et autres énergies renouvelables). 
Les objectifs de l'atelier sont destinés à fournir aux gouvernements du Sénégal, de la Gambie et de la Guinée-Bissau, à la Banque mondiale et à d'autres parties prenantes des informations de base sur les ressources forestières et la gestion durable des forêts dans la sous-région ; type et ampleur des exportations/ importations illégales de produits ligneux et impacts des activités illégales et non réglementées sur les ressources forestières. 
Mais aussi, informer les participants sur les enjeux liés à la demande en biomasse (bois de feu et charbon) et à l’exploitation des produits ligneux (légale et illégale), deux facteurs déterminants de la dégradation des forêts et de la dégradation des sols et identifier les opportunités pour les combattre. 
Ce n'est pas tout. Puisque l'atelier entend faire des recommandations pour améliorer la gestion des forêts dans les zones frontalières, élaborer des protocoles et ententes institutionnels pour les politiques et pratiques transfrontalières et éradiquer l'exploitation illégale et le commerce illicite des produits forestiers à la frontière des trois pays. 
Les résultats attendus sont nombreux. Il s'agit d'une meilleure compréhension des exportations/importations illégales de produits forestiers à travers les frontières des trois pays et pour les marchés internationaux. 
Une meilleure connaissance des problèmes liés à la déforestation et la dégradation des forêts et les principaux facteurs y contribuant (demande en énergie de la biomasse, exploitation de produits ligneux et conversion des forêts). 
Une meilleure information pour développer des protocoles, accords et ententes institutionnels pour la coopération transfrontalière et les activités de gestion des forêts transfrontalières. 

Avec lejecos



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 10/09/2018

HYDROCARBURES : ce qu’il faut comprendre sur les activités d’exploration-production

(Ecofinance.sn – Dakar) - Au Sénégal, le pétrole...











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Corruption au Sénégal : une législation sur la protection des dénonciateurs préconisée https://t.co/gl9Kph8TrL https://t.co/nofcsBjmpB
Mercredi 17 Octobre - 22:19
Ecofinance.sn : Guinée – Guinée-Bissau : 33 milliards FCFA de la BAD pour un projet d’interconnexion routière… https://t.co/i950OLWPoY
Vendredi 12 Octobre - 12:34
Ecofinance.sn : Décideurs, agissez-vous pour l’épanouissement des adultes de demain https://t.co/lWxOOON4v8 https://t.co/gokMkJhYi1
Jeudi 11 Octobre - 18:04
Ecofinance.sn : La croissance du tourisme international reste vigoureuse https://t.co/lVZIrU3mKr https://t.co/Xz8zVargZ0
Jeudi 11 Octobre - 15:04





Facebook