Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
   

GESTION DURABLE DES RESSOURCES HALIEUTIQUES : Le Directeur des pêches maritimes dénoncent la surpêche


Rédigé le Vendredi 3 Novembre 2017 à 10:45 | Lu 102 fois | 0 commentaire(s)


Le directeur des pêches maritimes du Sénégal, Mamadou Goudiaby dénonce la surpêche dans les pays couvert par le projet GoWamer notamment le Sénégal, la Guinée, la Guinée Bissau, la Gambie, le Cap-Vert, la Mauritanie et la Sierra Léone.


(Ecofinance.sn Dakar ) - Au  Sénégal,( en Guinée, en Guinée Bissau, en  Gambie, au Cap-Vert, en Mauritanie et en Sierra Léone) les pêcheurs vont en mer tous les 365 jours de l’année. Selon le directeur des pêches maritimes, Mamadou Goudiaby qui a présidé, aujourd’hui, à Dakar la cérémonie d’ouverture de la visite d’échanges sur la cogestion des ressources marines et côtières dans les sites de Cayar, Ngaparou et Joal-Fadiouth, la mer a parfois besoin de se reposer. C’est pourquoi, il juge « anormal de pêcher 12 mois sur 12 ». 

Cependant, même s’il comprend le comportement des pêcheurs d’aller chaque jour en mer durant toute l’année qui se justifie par le fait que le poisson est un aliment très demandé dans nos pays respectifs mais aussi au niveau des marchés d’exportation , il précise, d’emblée que, « ce comportement ne s’inscrit pas dans la durabilité de l’exploitation de ces espèces halieutiques ».

« Cette pratique nous amène vers la perte d’emplois, la perte de la biodiversité de ces espèces, la perte de l’alimentation et la perte de devises qu’on gagne dans ce secteur », met-il en, garde. Face à cette surpêche, le directeur des pêches maritimes invite les Etats et les organisations professionnelles de pêche à « se remettre en cause en essayant de faire en sorte que les initiatives de cogestion identifiées dans nos pays puissent être capitalisées et servir à mieux faire pour que la pêche soit durable ». 




blog Ecofinance
le 23/04/2018

afriLes smartphones devraient poursuivre leur percée en Afrique

Selon Deloitte, le nombre d’utilisateurs de...


Inscription à la newsletter











Derniers tweets
Ecofinance.sn : BRVM : Les transactions en valeur du marché des actions s’établissent à 29,46 milliards FCFA en fin de semaine Le r… https://t.co/uYoIZ4ys98
Lundi 23 Avril - 18:03
Ecofinance.sn : Suivi de l’adhésion du Maroc à la Cedeao : L’Institut Amadeus et ses partenaires pour la création d’une alliance ré… https://t.co/Yz3H2WeCAu
Lundi 23 Avril - 13:39





blog Ecofinance