Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 

Forum des énergies renouvelables :La Cedeao veut développer les énergies propres dans la région


Rédigé le Jeudi 12 Octobre 2017 à 14:36 | Lu 131 fois | 0 commentaire(s)


Le centre pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique de la Cedeao (Ecreee) organise, à Dakar du mercredi 11 octobre au vendredi, le Forum des énergies renouvelables. Lors de ce Forum, le Commissaire de la Cedeao en charge des Mines et de l’Energie, Morlaye Bangoura demande aux Etats membres de s’inscrire dans l’objectif d’accès universel à l’énergie à l’horizon 2030.



Forum des énergies renouvelables :La Cedeao veut développer les énergies propres dans la région
(Ecofinance.sn Dakar) - Le Commissaire chargé de l’énergie et des mines de la Communauté économique des Etats de l’Afrique l’ouest (Cedeao), Morlaye Bangoura explique que l’objectif de l’accès universel à l’énergie en 2030 est faisable dans la zone car il y a  du soleil, de l’eau et du vent à gogo dans l’espace Cedeao. Morlaye Bangoura a rappelé aussi que ces objectifs comprennent l’augmentation de la part des énergies renouvelables dans le mix de l’électricité globale de la région à 35% en 2020 et 48% en 2030 en intégrant les grandes centrales hydroélectriques. 

Il a remercié les Etats membres pour les efforts  qui ont été réalisés dans l’élaboration de leurs prospectus d’investissement. Pour lui, «Cet effort est un élément essentiel de la mise en œuvre de la Politique des énergies renouvelables de la Cedeao (Erep) et de la politique d’efficacité énergétique de la Cedeao(Eeep), adoptées par la conférence des chefs d’Etats et de gouvernements en juillet 2013, ainsi que l’initiative énergie pour tous (SE4AII) dans la région». 

Prenant part à la rencontre,  le chef de la Délégation de l’Union européenne (Ue), Gonzalo Ducay, soutient que «c’est un secteur, qui en plus de permettre l’accès universel à l’électricité, crée beaucoup d’emplois». Il demande au secteur privé de venir financer ce secteur qui crée beaucoup de richesse tout en favorisant l’accès à l’énergie. Cependant, il est d’avis que l’aide publique accompagne les efforts de développement mais elle ne peut pas remplacer ces efforts. Le développement de l’Afrique viendra de l’Afrique  et devra être porté par le secteur privé. 

 




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 12:59 Téléphonie fixe : la Sonatel ultra-dominatrice


blog Ecofinance

Bourde 2017
BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy

BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 7 - Mosquée Serigne Babacar Sy


Inscription à la newsletter



Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Téléphonie fixe : la Sonatel ultra-dominatrice https://t.co/3cYF2G5GLQ https://t.co/gM3OwH9AQu
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : Le parc de lignes de téléphonie fixe en recul de 0, 23 % au 3e trimestre https://t.co/kicl5zkyMd https://t.co/rP6s2y8bny
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : FORUM SUR LES INVESTISSEURS DE LA MICROFINANCE : Les participants pour une meilleure inclusion financière Lors du F… https://t.co/6fEnviHr4U
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : AMINATA ANGELIQUE MANGA, MINISTRE DE L’ECONOMIE SOLIDAIRE ET DE LA MICROFINANCE : «L’Etat accorde une grande import… https://t.co/fbP1YivJ7N
Mardi 12 Décembre - 13:35
Ecofinance.sn : Avènement de Bale II et Bâle III : Des changements très importants pour la banque L’avènement des normes Bâle II et… https://t.co/ZgOmMhJ2kw
Mardi 12 Décembre - 13:35