Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
   

Financement des économies : La BNDE invite les établissements financiers à s’inspirer de son modèle


Rédigé le Vendredi 9 Février 2018 à 15:09 | Lu 105 fois | 0 commentaire(s)


L’innovation dans le financement : le rôle de la BNDE du Sénégal dans le financement de l’économie. C’est sur ce thème que son directeur général M. Thierno Seydou Nourou Sy a axé son intervention lors de ce panel tenu dans le cadre du Forum des dirigeants de banques et établissements de crédit d’Afrique, qui se tient à Dakar les 8 et 9 février 2018. Ce, pour donner en exemple les dispositifs de sa banque pour le soutien et l’accompagnement des économies africaines.




(Ecofinance.snDakar) - « Nos économies sont sous financées », a d’emblée constaté le directeur général de la Banque nationale pour le développement économique (BNDE), M. Thierno Seydou Nourou Sy. Il a fait ce constat à juste raison, puisqu’en Afrique plus de 90 % du tissu économique sont occupés par le secteur informel. Or, les banques et institutions financières classiques rechignent à financer ces entreprises. A juste titre, disent les banquiers, qui pour soutenir un projet exige une certaine garantie. 
« C’est pourquoi, le gouvernement du Sénégal, a assigné à la BNDE une mission de soutien et d’accompagnement des PME », a déclaré M. Sy, dans sa communication. 
En Afrique subsaharienne, le financement des PME est dérisoire, a encore ajouté, le patron de la BNDE. Pan important de nos économies, elles ne représentent que 28 % du PIB, alors qu’au Maghreb ce taux est de 60 %, pendant qu’en Asie, il est de 140 %. 
Pour inverser la tendance, le gouvernement a opté pour un modèle de financement innovant. C’est pourquoi, a dit M. Sy, « le Sénégal a mis en place une palette de moyens que sont, entre autres, un fonds de garantie, le FONGIP, un fonds souverain d’investissements stratégiques, le FONSIS ou encore une agence de promotion des exportations, ESEPEX, de même que des outils d’encadrement et de soutien à l’entreprenariat comme l’Agence de développement et d’encadrement des PME, l’ADEPME. » 
Mais au-delà des efforts consentis par l’Etat, le directeur général de la BNDE appelle le secteur bancaire à prendre en charge les réalités économiques des pays d’Afrique au sud du Sahara afin que leurs dispositifs intègrent davantage les besoins des PME. 
Au niveau de la BNDE, un dispositif de préfinancement de la commande publique a d’ailleurs été mis en place. « Un dispositif qui a permis de financer à hauteur de 28 % les PME pour un accès aux marchés publics », a rappelé M. Sy. Il invite par ailleurs les établissements financiers à rivaliser d’ingéniosité dans l’innovation, par la mise en place de nouveaux canaux de distribution tels que le digital,  le mobile ou encore l’agency banking. Mieux, a-t-il ajouté, « il faut également une ingénierie des produits et services qui mettent l’accent sur l’approche chaine de valeur, gage, selon lui, d’une meilleure viabilité des investissements. »




blog Ecofinance
le 17/04/2018

L’UE et le Maroc négocient un nouvel accord de pêche, sans le Front Polisario

Les Etats membres de l'Union européenne ont lancé...


Inscription à la newsletter




Tags







Derniers tweets
Ecofinance.sn : Macky cède Tigo à Yérim Sow et Cie : Wari perd le combat   Fin du bras de fer Wari-Millicom. Le président de l… https://t.co/o8Xgx5ERo9
Vendredi 20 Avril - 17:24
Ecofinance.sn : Les activités extractives impactent négativement sur les droits humains, selon le président du CNDH Au Sénégal, les… https://t.co/wqH5JNcoHh
Vendredi 20 Avril - 14:39





blog Ecofinance