Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn

Financement : La BAD va lever jusqu’à 8 milliards de dollars en 2018


Rédigé le Vendredi 22 Décembre 2017 à 20:00 | Lu 54 fois | 0 commentaire(s)


Dans le cadre de son mandat de soutien à ses pays membres régionaux (PMR), souligne un communiqué, la Banque africaine de développement a obtenu mercredi 13 décembre 2017, à Abidjan, en Côte d’Ivoire, de son Conseil d’administration le feu vert pour lever jusqu’à 8 milliards de dollars américains (EU) sur les marchés de capitaux.



(Ecofinance.sn Dakar) -Notée triple A par les agences internationales de notation les plus réputées  (Fitch, Moody’s et Standard & Poor’s), la Banque dispose d’une gamme d’instruments financiers lui permettant de procéder facilement à des émissions libellées en dollars américains (EU), en euros, en livres sterling et en dollars australiens. 

Au cours des cinq dernières années, la Banque africaine de développement a porté une attention toute particulière sur les investissements à forte responsabilité sociétale et environnementale, notamment à travers l’émission d’obligations vertes  qui a forgé sa réputation dans ce domaine. 
«Nous avons accru notre visibilité sur les marchés des capitaux et nous continuerons à lever des fonds auprès des investisseurs du monde entier dans le but de fournir à nos clients des ressources compétitives», a assuré Hassatou N’Sele, vice-présidente par intérim en charge des finances et de la trésorerie à la Banque. 

Preuve irréfutable de sa volonté de poursuivre son soutien à ses PMR, la Banque a lancé en novembre 2017 un programme d’obligations sociales axé sur les vrais défis de développement que l’Afrique doit relever. 
A la faveur de la mise en œuvre de ses cinq priorités stratégiques dites High 5, la Banque a lancé des obligations thématiques dédiées aux piliers « Améliorer la qualité de vie des populations en Afrique », « Industrialiser l’Afrique » et « Eclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie », cette dernière ayant été récemment récompensée par un prix. 

Selon sa haute direction, la Banque continuera d'explorer les perspectives d’émissions obligataires en devises africaines afin de faciliter le financement de ses opérations en monnaie locale et de promouvoir le développement des marchés obligataires locaux en Afrique. 




blog Ecofinance
le 22/01/2018

UEMOA : la Côte d'Ivoire tire le marché interbancaire

Les opérations interbancaires dans la zone de...


Bourde 2017
BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy

BOURDE 2017 | société par le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 7 - Mosquée Serigne Babacar Sy


Inscription à la newsletter



Indices boursiers internationaux











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Sénégal : Baisse des prix à l’importation en Novembre Les prix des produits à l’importation ont chuté de 2,5% en no… https://t.co/18xjxBnmFo
Mardi 23 Janvier - 09:11
Ecofinance.sn : Genre : L’inclusion financière participe à l’autonomisation des femmes Sophie Naudeau, Responsable Secteur Développ… https://t.co/2gp3fArli8
Mardi 23 Janvier - 09:11
Ecofinance.sn : 30ème Sommet de l’Union Africaine : les dossiers sur la table des chefs d'Etat L’instance continentale n’a pas déro… https://t.co/Xoh5eeZP8E
Mardi 23 Janvier - 08:57
Ecofinance.sn : Cameroun : recul des ventes de pétrole brut Les volumes commercialisés de pétrole brut camerounais ont atteint un t… https://t.co/zbeNndTRiZ
Mardi 23 Janvier - 08:41
Ecofinance.sn : Ghana / Conjoncture : la Banque centrale n'est pas aussi optimiste que le président Akufo-Addo La reprise économiqu… https://t.co/UhAmRwuYcB
Mardi 23 Janvier - 08:41