Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 
Informer utile et juste pour instruire et construire
 

Finance participative et crédit-bail : Des initiatives de la Bceao pour diversifier les sources de financement


Rédigé le Lundi 5 Mars 2018 à 16:55 | Lu 67 fois | 0 commentaire(s)


Dans le cadre de la diversification des instruments de financement, la Bceao a initié des chantiers visant la promotion de la finance participative dans l'Union ainsi que le développement du crédit-bail.




Finance participative et crédit-bail : Des initiatives de la Bceao pour diversifier les sources de financement
 
L’annonce a été faite le 1er  mars dernier à Abidjan  par Tiémoko Meyliet Koné. Le gouverneur de la Bceao était l’invité du « Petit déjeuner du patronat ivoirien ». Selon M. Koné, pour ce qui concerne la finance participative, en particulier la finance islamique, les instructions sont en cours d'élaboration pour préciser les conditions et modalités d'exercice de cette activité par les établissements de crédit et les Systèmes financiers décentralisés. 

S'agissant du crédit-bail, poursuit-il, l'analyse de l’environnement économique et financier de l'Umoa a montré que cet instrument de financement est peu utilisé. «En effet, le crédit-bail et les opérations assimilées représentent en moyenne 0,6% des actifs des établissements de crédit dans l'Umoa.

 En Côte d'Ivoire, la part du crédit-bail s'élève en moyenne à 1,1% du total des actifs bancaires », a souligné  le gouverneur de la Bceao. Il a rappelé  que pour favoriser le développement du crédit-bail, un projet de Loi uniforme a été élaboré et est en cours d'examen par les Parlements nationaux.  Selon lui, sur un autre registre, les études menées ont montré qu'une des principales contraintes au développement du crédit bancaire dans l'UMOA réside dans les difficultés que les banques ont à disposer d'informations fiables et cohérentes sur les demandeurs de crédit.

 «En vue de réduire cette asymétrie d'information entre les prêteurs et les emprunteurs sur le marché du crédit, un projet de promotion des Bureaux d'information sur le crédit (Bic) a été mis en œuvre », a confié Tiémoko Meyliet Koné. Le Bic, explique-t-il, a, en effet, pour rôle de collecter principalement auprès des organismes financiers et des grands facturiers (eau, électricité, téléphone), des données disponibles sur les antécédents de crédit ou de paiement des emprunteurs. 




Blog Ecofinance
le 17/05/2018

Le FIDA mobilise un fonds d'aide pour renforcer l'agriculture familiale en Guinée

L'Etat guinéen a signé ce lundi 14 mai à Rome,...


Inscription à la newsletter











Derniers tweets
Ecofinance.sn : BUSAN 2018 : Industrialiser l’Afrique L’industrialisation de l’Afrique sera au cœur des discussions pour ces 53ème… https://t.co/9K0ARie3Um
Mardi 22 Mai - 11:43
Ecofinance.sn : Industrialisation de l’Afrique : La Bad et l’Onudi se donnent la main pour intensifier l’industrialisation de l’Afr… https://t.co/IRboIyZb6x
Mardi 22 Mai - 11:38