Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
 
Informer utile et juste pour instruire et construire
 

FINANCEMENT DE L’ECONOMIE : Aminata Angélique Manga salue le dynamisme du secteur de la microfinance


Rédigé le Mercredi 28 Février 2018 à 10:38 | Lu 66 fois | 0 commentaire(s)


En visite de travail hier au siège de l’Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés (Apsfd), le ministre de l’Economie solidaire et de la Microfinance, Aminata Angélique Manga a salué le dynamisme de ce secteur qui contribue à hauteur de 10,4% au
financement de l’économe nationale.



(Ecofinance.sn Dakar) - Le secteur de la microfinance contribue à hauteur de 10,4% au financement de l’économie nationale. La révélation a été faite  par Aminata Angélique Manga. Le ministre de l’Economie solidaire et de la Microfinance était en visite de travail au siège de l’Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés (Apsfd). C’est pourquoi, elle a salué le dynamisme et les performances de ce secteur. 
« En 2017, le secteur de la micro finance a contribué pour 10,4% au financement de l’économie et a participé à hauteur de 3,7% du Pib », a affirmé Mme Manga. «En fin 2016,  au regard des indicateurs issus des statistiques produites par la Bceao, notre pays est leader de la zone Uemoa avec 208 systèmes financiers décentralisés, plus de 2,5 millions de membres/clients ; un encours d’épargne de plus de 285 milliards de FCfa ; des crédits d’un montant de plus de 306 milliards de FCfa et un taux de pénétration de la microfinance de 18,4% par rapport à la population totale », a ajouté le ministre de l’Economie solidaire. 
Elle affirme que c’est un secteur dynamique, transversal, inclusif et constructif. «L’Etat a le devoir de s’appuyer sur les Sfd », a ajouté le ministre de l’Economie solidaire. Cependant, Aminata Angélique Manga souligne qu’en dépit de ces performances, l’analyse diagnostique exhaustif réalisée lors de l’élaboration de la troisième Lettre de politique sectorielle de la microfinance a permis d’identifier des contraintes ou fragilité dont la persistance pourrait entraver le développement du secteur. C’est pourquoi, confie Aminata Angélique Manga, l’Etat a adopté la stratégie sectorielle 2016-2020 pour permettre d’accroître les performances du secteur à travers les actions ciblées. Elle a rappelé son engagement en faveur d’un dialogue constant fondé sur le partage de la stratégie, des enjeux et défis du secteur. Le président de l’Apsfd, Mamadou Lamine Guèye a salué la visite du ministre de l’Economie solidaire. 




blog Ecofinance
le 17/05/2018

Le FIDA mobilise un fonds d'aide pour renforcer l'agriculture familiale en Guinée

L'Etat guinéen a signé ce lundi 14 mai à Rome,...


Inscription à la newsletter








Forex en ligne





Derniers tweets
Ecofinance.sn : Entrepreneuriat : Lancement du projet "Feed the Future Sénégal Jeunesse en Agriculture" L’Ambassade des Etats-Unis… https://t.co/XVb7ftbn97
Dimanche 20 Mai - 18:23
Ecofinance.sn : 2,5 milliards de personnes de plus habiteront dans les villes d'ici 2050 (ONU) Deux personnes sur trois habiteront… https://t.co/rimclztcKp
Vendredi 18 Mai - 17:03





blog Ecofinance