Connectez-vous S'inscrire

Egypte : le gouvernement accentue la pression fiscale sur les produits du tabac


Rédigé le 17 Avril 2018 à 18:56 | 0 commentaire(s) modifié le 17 Avril 2018 - 19:00


Le gouvernement égyptien se dirige vers une surtaxation des produits du tabac qui devrait générer pas moins de 3,3 milliards de dollars de recettes, soit une hausse de 402 millions, comme le prévoit la morasse budgétaire 2018-2019.


Egypte : le gouvernement accentue la pression fiscale sur les produits du tabac

La politique d'austérité des finances publiques, décidée sur recommandation du FMI, est rigoureusement maintenue par le gouvernement égyptien. Après la libéralisation en catastrophe de la livre égyptienne en 2016, la levée des subventions sur des produits de grande consommation, c'est l'industrie du tabac qui vient de rejoindre la liste des secteurs visés par cette politique de rigueur : le Trésor égyptien compte en effet augmenter les revenus des taxes sur le tabac de 402 millions de dollars (un peu plus de 7 milliards de livres égyptiennes) dans le projet du budget 2018-2019.

Le gouvernement projette par ailleurs de récolter quelque 2,93 milliards de dollars (51,45 milliards de livres égyptiens), provenant des taxes sur les produits du tabac lors de cet exercice financier qui se termine en juin prochain, soit un total de 3,3 milliards de dollars (58,5 milliards de livres égyptiennes) de recettes issues des taxes sur les cigarettes entre 2018 et 2019. Pour l'heure, le ministère des Finances n'a toujours pas dévoilé le détail des hausses prévues, ni spécifié si cette décision engloberait d'autres produits de consommation courante.
Cette politique d'austérité assez «agressive», mêlant hausse des impôts et réduction des subventions avait été annoncée dès 2015 afin d'atteindre les objectifs fixés par le FMI en termes de réduction du déficit budgétaire. Des mesures qui conditionnent les versements, par paliers, du programme de soutien de 12 milliards octroyés le FMI

latribune afrique



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 10/09/2018

HYDROCARBURES : ce qu’il faut comprendre sur les activités d’exploration-production

(Ecofinance.sn – Dakar) - Au Sénégal, le pétrole...











Derniers tweets
Ecofinance.sn : BRT : environ 239 milliards FCFA pour une exécution efficace du projet https://t.co/EPc2REbliE https://t.co/Jcz8BRc9Og
Mardi 18 Septembre - 20:45
Ecofinance.sn : Bus Rapid Transit : les impacts du projet sur la population https://t.co/3IIGXL862m https://t.co/a6zMY2DGmz
Mardi 18 Septembre - 19:44
Ecofinance.sn : Orange-MainOne : un partenariat pour plus de connectivité sur la côte ouest africaine https://t.co/bmuVWfstng https://t.co/9gKqQzAjdx
Lundi 17 Septembre - 13:50
Ecofinance.sn : (https://t.co/Vk9QRlmNek – Dakar) - L’Etat du Sénégal a maintenant de quoi prendre en charge, de manière durable, l… https://t.co/PrviUrzRXs
Samedi 15 Septembre - 15:42





Facebook