Connectez-vous S'inscrire

Diamants : les actions de Petra chutent après une revue à la baisse de ses prévisions de production


Rédigé le 24 Juillet 2018 à 16:28 | 0 commentaire(s) modifié le 24 Juillet 2018 - 18:06


Les actions de Petra Diamonds ont chuté de plus de 8%, après que le groupe a annoncé une production inférieure aux volumes prévus pour l'année 2019. Cette baisse serait imputée à des difficultés de logistique, mais aussi à un manque de rentabilité de certaines mines.


Diamants : les actions de Petra chutent après une revue à la baisse de ses prévisions de production
Le producteur de diamants Petra Diamonds prévoit une production inférieure à ses attentes pour l'année 2019. L'annonce de cette baisse a fait chuter ses actions de plus de 8%, ce lundi 23 juillet. La compagnie minière table sur une production de 4,6 à 4,8 millions de carats en 2019, bien inférieure aux 5,0-5,3 millions annoncés dans le plan prévisionnel du groupe. Les actions de Petra sont ainsi tombées à leur plus bas niveau depuis 2 ans et demi dans les premiers échanges avant de prendre légèrement la courbe ascendante.

Une embellie provisoire

Fin juin, la compagnie minière avait indiqué une baisse de sa dette nette estimée à 436,1 millions de dollars au 30 juin, contre 513,9 millions à la même époque de l'année 2017. En effet, la société qui exploite quatre mines en Afrique du Sud et une en Tanzanie a vu ses revenus augmenter de 21% par rapport à l'année dernière. Une bonne nouvelle qui risque d'être balayée par les inquiétudes suscitées par la baisse de la production. Une baisse qui peut être due aux nombreuses difficultés auxquelles la société a été confrontée au cours de ces derniers mois et qui ont trait à des retards dans la production, à la confiscation de ses produits en Tanzanie et à la hausse du rand, la monnaie sud-africaine.

A noter cependant que le niveau de production totale du groupe a augmenté de 15% à 4,6 millions de carats. Une hausse imputée à la montée en puissance de sa nouvelle usine de Cullinan en Afrique du Sud, mais insuffisante pour relever la quantité de carats récoltés.

«Le prix global par carat était bien en deçà des attentes, car la mine a récupéré moins de pierres de valeur supérieure (...) Cela donne à penser que Cullinan pourrait avoir un problème et qu'il pourrait donc être moins bien utile que ce que l'on pensait auparavant», a déclaré Martin Potts, analyste chez FinnCap, à l'agence Reuters.

latribune afrique



Investissement /Ecofinance.sn | Commerce/Ecofinance.sn | Infrastructures/Ecofinance.sn | Energie/Ecofinance.sn | TIC/Ecofinance.sn | Collectivités locales/Ecofinance.sn | Emploi/Ecofinance.sn | Contribution/Ecofinance.sn | Innovation/Ecofinance.sn | Nomination/Ecofinance.sn | Palmarès/Ecofinance.sn | Sante | Agriculture/Ecofinance.sn | Portrait | Reportage | Interview | Décrets | Ecobusiness | Bon à savoir



Inscription à la newsletter

Blog Ecofinance
le 31/07/2018

CEMAC : dernière ligne droite pour mobiliser 130 milliards de Fcfa pour le secteur agricole

Le président de la Commission de la Communauté...











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Etats-Unis : le moral des ménages poursuit sa dégradation https://t.co/y4I0VUEt7X https://t.co/eoL112LPjj
Vendredi 17 Août - 18:12
Ecofinance.sn : Uemoa : lente reprise des activités du marché boursier régional en mai 2018 https://t.co/3SGHIpU5fD https://t.co/ypREhqJpCv
Jeudi 16 Août - 13:27
Ecofinance.sn : Uemoa : progression de la situation monétaire en mai 2018 https://t.co/AeUjz6d7vX https://t.co/Dc3FHvH02d
Jeudi 16 Août - 13:07
Ecofinance.sn : Manque d’eau à Dakar : Las Plamas la résiliente, n’acceptera plus jamais ! https://t.co/ywVI3xsxR7 https://t.co/mf889kaS9q
Jeudi 16 Août - 12:37





Facebook