Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
   

DETTES DES ETABLISSEMENTS PRIVES D’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : Le ministre Mary Teuw Niane assure que les sommes sont dans le circuit


Rédigé le Lundi 19 Février 2018 à 09:36 | Lu 95 fois | 0 commentaire(s)


Alors que les établissements privés d’enseignement supérieur (Epes) qui ont des milliers de bacheliers orientés par l’Etat dans leur structure tirent la langue du fait d’une dette que les membres estiment à plus 16 milliards de francs cfa , le ministre de tutelle promet que la dette sera bientôt payée.




Mary Teuw Niane veut que les étudiants orientés par l’Etat dans les établissements privés et qui sont sevrés de cours, depuis le 12 février passé du fait d’une dette que les écoles réclament à l’Etat, continuent à bénéficier des enseignements. Ce weekend, alors qu’il assistait à une rencontre de l’amicale de la faculté de droit, il a juré que l’argent est dans le circuit, demandant aux établissements de reprendre les cours.  «Le gouvernement du Sénégal va s’acquitter de toutes les dettes. Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’innovation a engagé déjà 5 milliards qui sont dans le circuit pour le paiement des dettes. Ce sont nos partenaires et nous pensons que nous sommes ensemble.

 Qu’ils puissent reprendre les cours et le travail comme ça toujours été le cas. Je les encourage et je leur dis que la décision d’envoyer les étudiants dans le privé est une décision du président de la République. Il peut arriver des moments difficiles mais ces moment difficiles sont toujours dépassés», a dit Mary Teuw Niane.  Il rappelle qu’actuellement, il y a 40 108 bacheliers orientés dans le privé par l’Etat depuis 2013. 

Avec lejecos




blog Ecofinance
le 17/04/2018

L’UE et le Maroc négocient un nouvel accord de pêche, sans le Front Polisario

Les Etats membres de l'Union européenne ont lancé...


Inscription à la newsletter











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Macky cède Tigo à Yérim Sow et Cie : Wari perd le combat   Fin du bras de fer Wari-Millicom. Le président de l… https://t.co/o8Xgx5ERo9
Vendredi 20 Avril - 17:24
Ecofinance.sn : Les activités extractives impactent négativement sur les droits humains, selon le président du CNDH Au Sénégal, les… https://t.co/wqH5JNcoHh
Vendredi 20 Avril - 14:39





blog Ecofinance