Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn
   

Croissance : Le PIB africain attendu à 4,4 % en 2017


Rédigé le Vendredi 7 Avril 2017 à 15:21 | Lu 152 fois | 0 commentaire(s)


Le PIB réel africain devrait croître aux taux de 4,3 % en 2016 et de 4,4 % en 2017, porté par une forte demande intérieure et par l’investissement– infrastructurel en particulier.


Croissance : Le PIB africain attendu à 4,4 % en 2017
 L’information est contenue dans le Rapport économique sur l’Afrique 2016 intitulé: «Vers une industrialisation verte en Afrique», une publication de la Commission économique pour l’Afrique (CEA).

La vigueur du secteur des services et l’attention accordée aux secteurs non pétroliers par les pays exportateurs de pétrole atténuent les retombées de la chute des cours du pétrole et concourent à de meilleures perspectives à moyen terme. Le développement du commerce et de l’investissement au sein de l’Afrique et entre l’Afrique et les économies émergentes, de même que la reprise des marchés d’exportation traditionnels, en particulier vers la zone euro, rehaussent également les perspectives. 

Au niveau sous-régional, l’Afrique australe et l’Afrique de l’Ouest devraient afficher une croissance de leur PIB réel en hausse pendant les deux années de pré- vision, tandis que l’Afrique centrale et l’Afrique du Nord devraient assister à un renforcement de leur croissance en 2016, suivi d’un léger fléchissement en 2017. 

Selon les projections, ajoute le document, la croissance de l’Afrique de l’Ouest devrait s’accélérer pour atteindre des taux de 5,2 et 5,3 % respectivement en 2016 et 2017, stimulée principalement par les meilleurs résultats économiques attendus du Nigéria, notamment en raison de ses efforts de diversification de l’investissement vers des secteurs non pétroliers. 

Un renforcement de la croissance est également prévu en Afrique australe, avec des taux successifs de 3 et 3,3 %, principalement en raison d’un accroissement attendu de l’investissement dans des secteurs non pétroliers stratégiques tels que l’électricité, la construction et la technologie. 


 




blog Ecofinance
le 24/04/2018

La pêche artisanale reste ‘’un filet de sécurité et de stabilité sociales’’

La pêche artisanale reste ‘’un filet de sécurité...


Inscription à la newsletter











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Sénégal : Perte de compétitivité en février 2018 Au mois de février 2018, l’économie sénégalaise a enregistré une p… https://t.co/2x5dgjvHWi
Mercredi 25 Avril - 15:03
Ecofinance.sn : Remboursements de dettes : la Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire de l'UEMOA va décaisser 1 373 640 800… https://t.co/sIkhz5SmLr
Mercredi 25 Avril - 14:03