Connectez-vous S'inscrire
ecofinance.sn

Coton, mais et bétail : Les acteurs se réunissent à Ouagadougou pour booster les filières


Rédigé le Lundi 22 Janvier 2018 à 11:57 | Lu 44 fois | 0 commentaire(s)


Du 22 au 26 janvier prochain, les acteurs des cinq filières prioritaires (coton, maïs, bétail/viande, volaille et aquaculture) se réuniront à Ouagadougou, au Burkina Faso, pour discuter des moyens durables d’améliorer la performance des projets dans ces secteurs.


(Ecofinance.sn Dakar) - Selon un communiqué du Conseil ouest et centre africain pour la recherche et le développement agricoles(Coraf), les ressources génétiques animales, le coton et le maïs représentent une source importante pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle et pour la subsistance des familles et des communautés d’Afrique de l’Ouest. «Les gouvernements, les communautés économiques régionales, les centres de recherche et les organisations de la société civile le reconnaissent et collaborent pour transformer ces secteurs en activités génératrices de revenus durables pour les petits producteurs et éleveurs des huit pays de l’Uemoa », lit-on dans le document. 
 
Lors de la réunion de Ouagadougou, les acteurs de la recherche et du développement agricoles du Coraf et d’autres organisations de recherche nationale, régionale et internationale examineront des projets visant à améliorer la compétitivité du secteur cotonnier, à améliorer l’accès au financement des acteurs de la filière maïs et à accroître la productivité des secteurs de l’élevage, de l’aquaculture et de la volaille. Le communiqué précise qu’en septembre 2014, l’Uemoa et le Coraf ont renouvelé leur accord de collaboration. La nouvelle convention a mandaté le Coraf pour conduire la recherche et le développement agricoles dans trois domaines prioritaires pour les pays de l’Union. «Trois ans après la mise en œuvre de la composante de promotion de l’élevage, de l’aquaculture et de la volaille, la caractérisation entreprise de cinq races bovines et ovines présente un fort potentiel d’utilisation, de gestion et de conservation future ». 
 




Dans la même rubrique :
< >

blog Ecofinance
le 19/02/2018

Côte d'Ivoire : ouverture de la campagne de commercialisation 2018 de la noix de cajou

La campagne de commercialisation de la noix de...


Inscription à la newsletter











Derniers tweets
Ecofinance.sn : Gabon : lancement d'un nouveau programme d'électrification rurale https://t.co/UnEWN1ylnE https://t.co/VUx33k6Rl0
Lundi 19 Février - 10:51
Ecofinance.sn : Zambie : le FMI oppose un niet à un prêt de 1,3 milliard de dollars Le FMI a rejeté une demande de prêt du gouverne… https://t.co/bjA2rxGm2f
Lundi 19 Février - 10:51



blog Ecofinance
BOURDE 2017 | société le 27/11/2017

BOURDE 2017 - Chapitre 6 - Zawiya El Hadj Malick Sy